Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Image caption appears here

Add your deal, information or promotional text

LA CYBER PRUDENCE

Le gouvernement canadien a annoncé la semaine dernière qu’un « incident cybernétique », détecté pour la première fois à la mi-janvier, a interrompu certains des services Internet du ministère canadien des Affaires étrangères. 

Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada annonçait dans un communiqué que les responsables canadiens de la cybersécurité s’efforçaient de rétablir les services Internet et que les services essentiels pour les Canadiens, par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères, n’avaient pas été affectés par l’incident.

Le communiqué rapporte que « pour le moment, rien n’indique que d’autres ministères ont été touchés par cet incident ». 

Curieusement, l’attaque est survenue alors que le département américain de la Sécurité intérieure avertissait que la réponse américaine à une éventuelle invasion russe de l’Ukraine pourrait faire des États-Unis une cible de cyberattaques par le gouvernement russe et ses mandataires.

Selon l’Associated Press, le porte-parole du Conseil du Trésor canadien, Alain Belle-Isle, a refusé de commenter lorsqu’on lui a demandé qui pourrait être responsable du piratage, citant une enquête en cours.

Par ailleurs, les responsables canadiens ont appelé le public à être vigilant. La semaine dernière, l’agence de renseignement électromagnétique du Canada a conseillé aux opérateurs d’infrastructures critiques canadiens de renforcer leur sensibilisation et leur protection contre ces menaces parrainées par l’État russe, faisant écho aux appels des agences américaines et britanniques. 

Les Canadiens en Floride doivent user de prudence. Selon l’entreprise Tetra Defense, la grande majorité de ces attaques peut être attribuée à un thème récurrent : des équipements et des paramètres de sécurité obsolètes ou insuffisants. Les pirates peuvent facilement accéder à la technologie opérationnelle d’un ordinateur si les murs de sécurité ne sont pas mis à jour. 

Selon un rapport Verizon de 2020, 86 % des violations de données dans le monde sont motivées par des raisons financières. Aujourd’hui plus que jamais, les particuliers et les entreprises doivent maintenir leur cybersécurité de manière proactive, car le coût d’une cyberattaque peut être dévastateur.

Si vous en êtes victime d’un cybercrime, il faut agir rapidement ! Déposez un rapport auprès des forces de l’ordre locales et changez vos mots de passe immédiatement. 

Quant à l’attaque de la mi-janvier, il n’est pas clair s’il y avait un lien quelconque entre l’avis public canadien et le piratage auquel était confronté le ministère canadien des Affaires étrangères. 

Ce qui est clair, c’est qu’avec le retour de la chaleur, les vacanciers en Floride retourneront aux activités extérieures mais devront quand-même porter attention aux anomalies qui peuvent se présenter sur leurs téléphones, tablettes ou ordinateur.

Search