26.1 C
Miami
jeudi, décembre 1, 2022

RESTAURATION ET PRÉSERVATION DES EVERGLADES 1,1 MILLIARD DE $ EN 2022

Date:

Les Everglades sont la principale source d’approvisionnement en eau potable pour huit millions de Floridiens (tout le Sud de la Floride : Broward, Miami-Dade, les Keys, etc.). Mais cette zone humide, la plus grande des États-Unis, est menacée par les changements climatiques et de la pollution. Le temps presse.

 

Origine du problème

C’est à partir de 1920 que l’on a commencé à abimer les Everglades en les privant de l’écoulement naturel de l’eau douce venant du lac Okeechobee. Ce déversement a été détourné afin d’irriguer les zones urbaines et agricoles, ce qui assèche les Everglades, fragilisant l’écosystème qui compte 2 000 espèces végétales et animales. Quelques 102 années plus tard, les Everglades font en plus,  parti des principales victimes de la montée du niveau de la mer. 

 

Le problème 

Le niveau de la mer monte et l’eau salée envahit lentement le littoral. Avec l’augmentation des températures, les précipitations diminueront et elles s’évaporeront plus vite. Il y aura donc trop d’eau salée par rapport à l’eau douce. Le Sud de la péninsule de la Floride est plat et cela rend cet habitat très vulnérable à la montée des eaux. L’arrivée de l’eau salée dans cette zone humide d’eau douce sera dévastatrice. Cette région emmagasine et filtre l’eau pour huit millions de personnes. Lorsque le sel pénètre les nappes phréatiques, ces dernières deviennent difficilement utilisables. 

L’impact sur l’approvisionnement en eau potable des villes de la région par l’intrusion de l’eau salée est déjà commencé.

De plus, l’eau salée endommagera la faune et la flore de cette zone, déclarée biosphère par l’UNESCO en 1976, qui abrite des centaines d’espèces végétales et animales en voie de disparition.  Les marais meurent lorsque l’eau salée les envahit. Les sols tourbeux se défont.

L’énorme tourbière de cette zone, formée au cours des siècles, a emmagasiné beaucoup de carbone sous terre. Le manque d’eau douce empêchera la capture du carbone et entraînera sa libération dans l’atmosphère. Rappelons qu’un acre d’herbes marines dans les Everglades emmagasine 15 fois plus de carbone qu’un acre de forêt tropicale.

 

La restauration

Il s’agit de rétablir le flux naturel de l’eau du lac Okeechobee vers le sud, jusqu’au parc national des Everglade pour lui redonner vie, comme avant que cette eau douce ne soit drainée afin de satisfaire l’étalement urbain et le développement de l’agriculture. La restauration consiste à inverser l’altération d’origine humaine des caractéristiques hydrologiques et écologiques des Everglades. Il faut plus d’eau douce pour contrer l’arrivée de l’eau salée. C’est ainsi que peut être atténué l’impact des changements climatiques sur cet écosystème crucial pour la Floride.

 

Le coût 

Le coût total du plan de restauration et de préservation des Everglades est estimé à 23,2 milliards de dollars. On prévoit dépenser 1,1 milliard cette année. Comme quoi les changements climatiques ont un coût bien réel. 

Previous article
Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

REQUINS BLANCS ET RECORD DE CHALEUR

ILS SONT DE RETOUR ! Chaque année, la fin de la...

LE MOIS DES PRÉVISIONS

Une fois de plus, les ornements de Noël scintillent...

LE BRIGHTLIGHT EN ROUTE VERS LA TREASURE COAST

Des résidents de Port St. Lucie ont été impressionnés...

Cahier de Noël

QUOI OFFRIR À SES BIEN-AIMÉS POUR NOËL ? IDÉES-CADEAUX DE FLORIDE Le...