21.4 C
Miami
dimanche, février 5, 2023

JOCELYNE CAZIN LAISSÉE À SON IMAGINAIRE

Date:

La journaliste Jocelyne Cazin n’a jamais eu froid aux yeux. Elle a traversé mer et monde et franchi plusieurs Everest pour en arriver à sa plus récente aventure; Pire que l’éternité, un roman policier qui tient en haleine… Un mélange de réel et de fiction capable d’intéresser tous les types de lecteurs.

Le Soleil de la Floride a eu le privilège de rencontrer madame Cazin dans sa nouvelle demeure floridienne la semaine dernière pour parler de ce polar meurtrier dont la trame se déroule au milieu de la scène politique québécoise.

Comment tout a commencé…

Madame Cazin, une bonne vivante remplie d’énergie, avoue qu’elle aime se trouver des projets, que ceci la nourrit. Sauf qu’elle n’avait pas prévu ce dernier ! À sa grande stupéfaction, Erwan Leseul, éditeur de Flammarion Québec, l’a approchée en janvier 2021 pour lui lancer le défi d’écrire un roman, une fiction.  « J’ai été très surprise ! En tant que journaliste, on écrit le réel, du moins ce qu’on pense qui est la réalité. Alors écrire un roman… non ! Du moins, je ne savais pas », raconte-t-elle. « Finalement, Erwan me dit au téléphone; réfléchis-y et reviens-moi !… Ça a pris deux jours, et je l’ai rappelé, j’ai trouvé que l’idée n’était pas bête », s’exclame la journaliste en riant !

Cette femme sympathique et vraie a accueilli le défi à bras ouverts. Différents scénarios lui sont venus en tête, mais il lui fallait définir quel type de roman. L’éditeur lui a suggéré d’écrire quelque chose près de ses connaissances et c’est alors que « naturellement », s’est dessinée une enquête.  

Le polar nous fait rencontrer des personnages fictifs, entremêlés d’individus et d’événements politiques réels et le résultat est explosif. La protagoniste, Gabrielle Matters, est une jeune et belle journaliste qui nous entraîne avec elle dans cette saga politico-policière.

« C’était tout un défi d’écrire un synopsis pour chacun des chapitres et chacun des personnages. J’ai eu l’aide de Bertrand Laverdure, un poète, qui m’a aiguillé pour structurer le roman, mais tout est sorti de ma tête. Et après 50 pages d’écriture, on m’a demandé d’écrire la fin de l’histoire ! Je dois dire que c’était un travail de moine. Mais au bout du compte, ce qu’il voulait était de faciliter la liaison entre le début et la fin. »

Le contrat avec Flammarion Québec a été signé au début de février 2021 et il spécifiait la remise du manuscrit pour mai 2022. Les recherches et les visites des lieux pour divers scénarios ont amené madame Cazin jusqu’en Bretagne, à Roscoff, petite ville dont les écrivains Alexandre Dumas et Louis-Ferdinand Céline ont longuement visitée. De là, elle a écrit l’intrigue qui se déroule à Vitré.

Avec un imaginaire qui fluait avec l’aisance, l’ouvrage de 291 pages a été remis en mars 2022, deux mois avant la fin de la période allouée. Et Jocelyne Cazin nous assure que les personnages fictifs le sont bien, qu’ils ont leur propre identité et qu’ils sont issus de sa création.  

Pire que l’éternité, un polar explosif disponible en version numérique et dans les bonnes librairies !

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HILTON GÈRERA LE DIPLOMAT VENDU POUR 835 MILLIONS DE $

Selon le Wall Street Journal, la coentreprise de Credit...

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...