21.8 C
Miami
samedi, février 4, 2023

LA GÉNÉRATION « Z » 

Date:

C’est une première et cela s’est produit en Floride. Dans le 10e district de l’État (région d’Orlando), Maxwell Alejandro Frost, 25 ans, a été élu aux élections du 8 novembre dernier comme représentant démocrate à la Chambre des États-Unis. Il occupera le siège vacant de la démocrate Val Demings qui a perdu la course contre le sénateur Marco Rubio.

Grâce à sa victoire, remportée avec 59 % des voix, Frost est soudainement devenu l’un des membres les plus éminents de sa génération. Ses racines sont afro-cubaines.

Frost est l’ancien directeur national de l’organisation March for Our Lives, groupe de réforme pour les armes à feu en réponse à la fusillade de l’école de Parkland en 2018. Depuis 2012 qu’il est actif, l’ayant été dans la campagne présidentielle de Barack Obama cette même année. Il a également fait du bénévolat auprès de la Newtown Action Alliance, une organisation créée en réponse à la fusillade de l’école primaire de Sandy Hook. Il a ensuite travaillé pour Bernie Sanders, Hillary Clinton et Margaret Good. En 2016, Frost a survécu à un incident de violence armée lors d’un événement d’Halloween au centre-ville d’Orlando.

Activiste progressiste, il a centré sa campagne sur des questions particulièrement importantes pour les jeunes électeurs : mettre fin à la violence armée, lutter contre le changement climatique, protéger le droit à l’avortement et soutenir l’assurance-maladie pour tous, en plus de vouloir faire pression pour le financement des arts et de la culture et l’intervention contre la violence communautaire, puis inciter les jeunes à voter. 

L’INVESTITURE PRÉSIDENTIELLE 2024

Dans la mire des candidats républicains à l’investiture présidentielle 2024, un nouveau sondage des électeurs d’un État rouge, soit l’Utah, révèle que DeSantis est en avance avec 24,2 %, suivi de Cheney avec 16,4 % et Trump avec 14,6 %, ce dernier près de 2 points en dessous de Cheney et près de 10 points derrière le gouverneur de Floride. L’ancien président avait précédemment remporté les élections dans cet État, en 2016 et 2020. 

Si DeSantis se présente à l’investiture présidentielle 2024, un stratège a déclaré que le gouverneur « est une rock star conservatrice en grande partie à cause de la façon dont il a géré la COVID en Floride », en appliquant une approche « non interventioniste » face à la pandémie. 

La réouverture des écoles pour l’apprentissage en présentiel ayant été faite plus tôt que dans les autres États, la lutte contre les mandats de vaccination et le refus de réimposer les restrictions pendant les pics de cas de COVID ont été « la clé du développement de sa marque politique », selon un directeur du conseil de politique intérieure.

Du côté des démocrates, le président Joe Biden ne s’est pas encore prononcé à savoir s’il se présentera dans le but d’obtenir un deuxième mandat. Selon un nouveau sondage de l’Associated Press-NORC (AP-NORC), l’approbation de l’emploi de Biden est stable après les élections de mi-mandat en novembre dernier, soit 43 % d’approbation, tout comme avait révélé un même sondage en octobre dernier.

Il y a près de deux ans, lorsque le président Biden a pris ses fonctions pour la première fois, les sondages de l’AP-NORC révélaient un taux d’approbation de 60 % et il y a un an, il est passé à un taux d’approbation de 48 %. Dans un nouveau sondage mené par Gallup, 85 % des démocrates approuvent la façon dont Biden gère son travail, tout comme 37 % des indépendants et 7 % des républicains. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HILTON GÈRERA LE DIPLOMAT VENDU POUR 835 MILLIONS DE $

Selon le Wall Street Journal, la coentreprise de Credit...

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...