26.9 C
Miami
mardi, juin 18, 2024

Enfin comprendre les leçons d’une tragédie

Date:

Le 20 mars 2015, Le Soleil de la Floride présentait aux quatre millions de Canadiens en Floride, leur toute nouvelle Consule générale du Canada à Miami; madame Roxanne Dubé. 

Dix jours suivant la rencontre, une tragédie invraisemblable frappe la Consule ! Jean, son fils de dix-huit ans perd la vie alors qu’il effectuait une tentative de vol de marijuana. À proximité de la scène du crime se tient Marc, son second fils, à peine âgé de quinze ans. Les autorités l’arrêtent et l’inculpent de meurtre au premier degré à titre de complice, parce qu’en Floride, la loi le permet. 

Aujourd’hui, soit presque neuf ans plus tard, Roxanne Dubé partage les grandes leçons de cette expérience bouleversante via Enfin comprendre, un récit de 248 pages qui est dédié aux mères, aux parents et à ceux qui misent sur la diversité et l’inclusion en général. Il vise aussi les Canadiens qui voyagent en Floride et l’importance de comprendre les limites des services consulaires que peut leur offrir leur gouvernement s’ils se trouvent en difficulté à l’étranger. 

Avec positivisme et authenticité, madame Dubé s’est entretenue le 4 janvier dernier avec Le Soleil de la Floride pour discuter de son livre; Enfin comprendre.

———-

Mère blanche de deux enfants noirs, Roxanne Dubé a dû revisiter sa définition de la justice, de l’empathie et des dynamiques interraciales. Elle avoue qu’il lui a fallu de nombreuses années pour reconnaître que ce qui est survenu en 2015, c’était plus qu’une tragédie. « C’était bien plus profond que cela ! », dit-elle. « La vie a changé à jamais et j’ai dû baisser les bras et dire NON, je ne peux pas me dire que ça va passer […] NON ! Je n’ai qu’un chemin pour m’en sortir et aller de l’avant; c’est d’assumer tout ce qui s’est passé, de le comprendre au maximum et de reconnaître que c’est arrivé dans ma vie pour la changer complètement. »

C’est ce qu’elle a fait et maintenant, son travail risque de servir à beaucoup de familles.

Telle une thérapie

« Je me rends compte maintenant que tout est fini et publié, que la première raison pour laquelle j’ai écrit ce livre, c’était pour moi. Mais et je n’aurais pas dit ça il y a même six mois ! J’en avais besoin et ça été très libérateur, comme une thérapie. » Mais tout a pris plusieurs années et à force d’écrire et de se voir dans ses écrits, elle dit avoir pris conscience, car « faire un examen sans complaisance de mes angles morts et des choses que je n’avais pas vues a donné lieu à un récit très authentique et c’est ce que je voulais. »

La deuxième raison presqu’aussi importante pour laquelle elle a écrit, « c’était pour faire le départage des responsabilités, entre ce qui appartenait à mes enfants et ce qui m’appartenait comme parent. »

Ce qu’elle aborde dans le livre

« Cet examen – indépendamment de la race – m’a fait réaliser comment, selon moi, je m’étais déconnectée de mes enfants. J’aborde délibérément l’aspect parent-enfant parce que cela touche tous les parents et les enfants. » 

Puis, il y a la compréhension. Sans filtre, madame Dubé raconte comment elle a fini par faire lumière sur tous les aspects dans la relation entre une mère blanche avec des enfants qui sont fondamentalement noirs. « Et la conclusion que j’en tire au niveau des relations interraciales, c’est que le crime que mon fils ainé a commis, il ne l’aurait probablement pas commis s’il avait été blanc. Mais il ne l’a certainement pas commis par qu’il était noir ! Alors, tout ce que je n’avais pas vu sur sa réalité par rapport à la mienne, j’ai essayé de l’expliquer au mieux de ma capacité en termes accessibles pour que les gens comprennent des choses pour eux, à plus grands égards que la situation interculturelle ou interraciale. »

Et plus important encore a été la relation avec son fils Marc et son appui indéfectible à l’écriture de cet ouvrage. « N’eût été de lui, le livre n’aurait probablement pas vu le jour, car il a validé beaucoup de mon interprétation de ce qui c’était passé d’une part, et d’autre part, il m’a donné le courage émotif de poursuivre. »

L’histoire de Marc

Enfin comprendre révèle aussi l’histoire de Marc depuis les yeux de sa mère alors qu’elle suit son enfant noir d’à peine 15 ans durant son cheminement en prison, dans le camp de réinsertion et avec les épreuves qu’il a bravement surmontées. 

« Il savait que son frère avait l’intention de voler la drogue, mais il ne faisait pas partie du crime et les charges contre lui étaient extrêmement lourdes. Marc avait tellement de choses à surmonter à ce moment-là, et j’explique son raisonnement de se convertir à l’Islam, comment il m’a appris la nouvelle et les pourquoi. À voir comment cela lui a apporté la sérénité et la paix, j’ai dû en convenir que c’était une bonne chose dans sa vie. »  

Âgé aujourd’hui de 23 ans, il est gradué universitaire, entrepreneur et l’heureux père d’une jeune fillette.  

Roxanne Dubé depuis jusqu’à maintenant

Après Miami, madame Dubé est retournée au Canada et a été durant quatre ans, directrice générale du service extérieur de l’aide aux Canadiens. Ensuite, elle a été nommée inspectrice générale pour le ministère. En prévision de la retraite qu’elle a prise en janvier 2022, elle a complété multiples des formations nationales et internationales en compétences interculturelles, en équité et en inclusion. Désormais conférencière, elle est clairement axée sur sa passion de faire œuvre utile en développant des outils, des mécanismes et des opportunités pour que les communications interculturelles se fassent mieux. 

Elle n’a aucune rancœur envers les autorités légales en Floride et dit avoir retrouvé une certaine paix.  Celle d’une mère blanche qui a maintenant une connexion avec son fils noir et qui le voit tel qu’il est et avec un bel avenir. Mais elle réitère que; « souffrir de la perte d’un enfant, ce n’est jamais fini. Mais je ne n’ai jamais été aussi bien depuis la tragédie. Et quand je dis que j’ai « Enfin » compris, c’est que je n’ai jamais été aussi alignée, j’ai une vie qui s’explique et je sais ce que je veux faire ! » 

Enfin comprendre est disponible sur Amazon

Article précédent
Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...