21.6 C
Miami
mercredi, avril 24, 2024

BAISSE DES PRIX DE L’HABITATION EN FLORIDE

Date:

D’après les données publiées le 23 janvier dernier concernant le marché immobilier aux États-Unis, les ventes de maisons et condominiums ont ralenti et la baisse des prix s’installe. Mais pour combien de temps ?

Florida Realtors, le plus grand regroupement immobilier de l’État, explique concrètement ces résultats qui nous sont spécifiques. « À la fin de 2022, le marché du logement en Floride ressemblait à celui des années pré-pandémiques plus traditionnelles en termes de ventes totales fermées », rapporte Brad O’Conner, Ph.D., économiste en chef de Florida Realtors.

Les prix 

En décembre 2022, les prix des maisons dans l’État ont augmenté de 5,8 % par rapport à décembre 2021, se vendant à un prix médian de 384 500 $. En moyenne, le nombre de maisons vendues a diminué de 38,1 % d’une année sur l’autre. Concrètement, 27 233 maisons ont été vendues en décembre dernier, en baisse de 43 985 maisons par rapport à décembre 2021. Le nombre médian de jours sur le marché était de 47 jours, en hausse de 17 jours d’une année sur l’autre.

L’inventaire

En décembre 2022, 129 035 maisons à vendre ont été répertoriées en Floride, en hausse de 27,9 % d’une année sur l’autre. Le nombre de maisons nouvellement inscrites dans le mois était par contre de 27 030, une diminution de 19,6 % d’une année sur l’autre. Si en décembre 2021 l’inventaire des maisons à vendre n’était que de deux mois, en décembre 2022, la moyenne d’approvisionnement était rendue à quatre mois. Le marché est donc toujours en faveur des vendeurs.

L’offre et la demande

En décembre 2022, près de 12,3 % des maisons inscrites en Floride se sont vendues au-dessus du prix demandé, ce qui représente une baisse de 18,6 points d’une année sur l’autre. De l’autre côté, 24,4 % des maisons à vendre ont dû afficher des baisses de prix pour attirer les acheteurs, ce qui équivaut à 12,1 % d’augmentation par rapport à décembre 2021.

Est-il possible que les ventes de maisons tomberont à leur plus bas niveau depuis 2011, avec une lente reprise au second semestre de 2023 ?

Forbes Advisor croit que les taux hypothécaires occuperont l’avant-scène et que s’ils continuent de monter, l’année 2023 du marché immobilier au pays sera effectivement susceptible d’être la plus lente depuis 2011. 

Selon RedFin News, il risque d’y avoir une baisse d’environ 16 % des ventes de maisons existantes cette année par rapport à 2022. Les acheteurs mettent leur projet sur pause, principalement à cause des prix trop élevés et des taux hypothécaires à la hausse. Une inflation persistante et une récession potentielle ne sont pas réconfortantes non plus ! Les gens ne déménageront que si le besoin est obligatoire.

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

En 2024, imprégnez votre demeure de l’esprit French Riviéra !

En décoration intérieure, la tendance French Riviera gagne en...

Félicitations à Jonny Murray !     

Le juge de ligne de la Ligue nationale de...

Brèves

Retour au travail pour les 70 ans et plus Les...

L’économie de l’État continue d’être « hot »

Ceux qui vivent ou visitent la Floride peuvent facilement...