20.7 C
Miami
mercredi, avril 24, 2024

Le retour d’un Spring Break sans violence ?

Date:

Les responsables et les résidents de Miami Beach ont lancé la serviette sur le spring break et le nouveau maire, Steven Meiner, a décidé d’interdire la ville aux étudiants !

L’an dernier, en dépit des strictes mesures mises en place, les foules indisciplinées de la relâche scolaire avaient commis une série d’actes de violence s’accentuant sur plusieurs week-ends. Les étudiants, et les groupes anarchiques qu’ils attirent, avaient été incontrôlables. Comme résultat; deux fusillades mortelles, 488 arrestations dont 230 délits criminels et selon la police de Miami Beach, plus de 100 armes à feu avaient alors été saisies.

Résolution de dernière heure

Le mercredi 21 février dernier, lors d’une réunion de la Commission municipale de Miami Beach visant à approuver des mesures liées aux vacances de la relâche telles le tarif de stationnement forfaitaire de 100 $ dans les garages et sur les terrains de la ville, le commissaire David Suarez a suggéré d’aller plus loin et de fermer complètement ces options de stationnement !

« Nous disons à la Floride et au monde que nous ne sommes plus ouverts aux étudiants du spring break et nous le pensons vraiment cette fois-ci », a déclaré Suarez. « Plus la fermeture sera extrême, plus l’attention médiatique mondiale sera efficace. » 

Les commissaires ont voté à cinq contre un en faveur de la résolution. Cette nouvelle initiative majeure de dernière minute va plus loin que les mesures approuvées par la ville le mois dernier. Les stationnements privés ne seront évidemment pas concernés. 

Lors d’une conférence de presse la semaine dernière, la ville a déclaré haut et fort qu’elle rompait avec les vacanciers universitaires et le message est clair : « Miami Beach is breaking up with spring break ». Bien que la ville affirme qu’elle « divorce » des étudiants de la relâche scolaire, le message insistait quand même sur le fait que Miami Beach demeure accueillante pour les visiteurs à la recherche de soleil durant cette période festive. « Toutefois, ceux qui viendront devront s’attendre à être entourés d’une énorme présence policière avec une approche agressive de prévention », réplique le maire Meiner. « Venez ici pour en profiter, mais ne venez pas ici pour chercher des ennuis, nous en avons assez ! »

Autres mesures extrêmes 

Le chef de police Wayne Jones a pour sa part déclaré que les gens peuvent s’attendre à des lecteurs de plaques d’immatriculation sur les voies en direction du MacArthur et Julia Tuttle causeways du 8 au 10 mars et du 15 au 17 mars à partir de 18 heures, et des points de contrôle de sobriété sur les voies du retour. De plus, la présence policière à South Beach sera saisissante. « Une fois arrivé dans notre ville, on s’attendra à ce que vous respectiez les règles », dit-il.  

Le trafic sera redirigé afin de limiter l’accès à Miami Beach. Les cafés-terrasses d’Ocean Drive seront fermés du 8 au 10 mars et du 15 au 17 mars. Les entreprises de location de scooters, mopeds, motos, vélos électriques, etc., seront fermées et le service de tramway gratuit dans toute la ville de Miami Beach fonctionnera selon un horaire amélioré pendant ces deux weekends.

Les glacières, appareils gonflables, tentes, tables et objets similaires sont interdits sur la plage, tout comme l’alcool, la cigarette et la marijuana.

L’entrée à la plage sera limitée à la 5e, 10e et 12e Street et les arrivants devront passer aux points de sécurité installés, qui comprendront possiblement des détecteurs de métal. 

Les autorités parlent également d’un couvre-feu, même s’il n’a pas été officiellement annoncé. La directrice municipale, Alina Hudak, devra déclarer l’état d’urgence afin de permettre son entrée en vigueur. 

Mais où iront-ils ? À Fort Lauderdale ?

Les hôtels dans Miami sont complets et les étudiants vont quand même atterrir à l’aéroport de MIA ! Où vont-ils étendre leurs serviettes reste à déterminer. 

Et en prévision de la migration des étudiants vers Fort Lauderdale, des mesures viennent d’être ajoutées au plan d’action relatif à la sécurité, dont l’augmentation des frais de stationnement jusqu’à 100 $ par jour. 

« Je sais que la ville a été consternée lorsque nous avons réalisé que Miami Beach était fermée aux étudiants et nous en avons parlé très clairement », a déclaré le maire de Fort Lauderdale, Dean Trantalis. « Je ne sais pas si cette foule viendra ici ou à Wynwood, ou à Daytona ou ailleurs. Mais l’augmentation du tarif de stationnement est une mesure parmi d’autres. » 

Voyons quelle plage sera la plus accueillante pour les jeunes de la relâche cette année. 

Article précédent
Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

En 2024, imprégnez votre demeure de l’esprit French Riviéra !

En décoration intérieure, la tendance French Riviera gagne en...

Félicitations à Jonny Murray !     

Le juge de ligne de la Ligue nationale de...

Brèves

Retour au travail pour les 70 ans et plus Les...

L’économie de l’État continue d’être « hot »

Ceux qui vivent ou visitent la Floride peuvent facilement...