26.8 C
Miami
samedi, février 4, 2023

SOYONS DES HÉROS EN 2023

Date:

Au moment où le soleil saluera la nouvelle année, chacun aura déjà manifesté ses désirs et tracé des objectifs aussi éclatants que les feux d’artifices de la veille ! Mais pour que la lumière du nouvel an continue de faire miroiter nos objectifs bien songés, il y a une crise d’énergie à gérer.

Énergie extraordinaire

Le public devrait bientôt en connaître davantage sur l’étude des phénomènes anormaux non identifiés UAP (Unidentified Anomalous Phenomena) dans notre atmosphère. Le département impliqué craint cependant le questionnement sur les milliards de dollars dépensés pour garder top secret la rétro-ingénierie d’au moins un vaisseau spatial récupéré il y a plusieurs années.  

Cela ne règlera ni la guerre, ni la surconsommation, ni les cataclysmes climatiques et environnementaux. À moins que… la toute récente annonce de la découverte de la fusion nucléaire, qui est un peu le Graal énergétique, découle de cette rétro-ingénierie controversée ? 

Cette énergie presque parfaite produit plus qu’elle utilise et n’occasionne aucun gaz à effet de serre. En moins de dix ans, elle pourrait permettre une fin rapide à la dépendance au pétrole, dont l’exploitation s’adonne à causer les pires catastrophes environnementales. 

Soyons des héros 

La récente fuite du réseau d’oléoducs canadien Keystone XL, imbibe hargneusement une partie du comté de Washington au Kansas. La nocivité de l’environnement souterrain est sans précédent et durera des décennies. Ce n’est qu’une larme d’or noir par rapport aux multiples autres fuites divulguées et non-divulguées, qui souillent les ressources du continent.

Cette récente catastrophe devrait donner raison au gouverneur Ron DeSantis de continuer à tenir tête aux multinationales texanes et de les empêcher de forer dans les Everglades et le Big Cypress National Preserve. Il serait un héros pour assurer la sécurité écologique de l’État de Floride. 

En 2023, nous n’avons plus besoin d’études aux coûts de millions de dollars pour confirmer que la chasse au pétrole cause des dommages irréparables. Que l’énergie plus propre existe. Qu’il y a du travail à faire mais que le feu en vaut la chandelle. 

Marée noire

Vous vous souvenez de la fuite industrielle à la plate-forme pétrolière de la compagnie britannique BP au large de la Floride dans le golfe du Mexique ? Tout avait commencé le 20 avril 2010. Durant cinq mois, la fuite a craché plus de 201 millions de gallons de pétrole brut dans l’eau, tuant toute vie marine. 

Il y a quelques semaines, un étudiant de l’Eckerd College a présenté des données montrant que quelques zones du Golfe semblent vouloir se remettre de la marée noire de BP Deepwater Horizon. C’est triste à pleurer et c’est pourquoi la crise de l’énergie est devenue l’épicentre d’une énorme bataille pour l’environnement, la santé publique et les droits civils !

En 2023, soyons tous des héros, changeons nos sources d’énergie, réduisons l’utilisation non nécessaire. Faisons le travail qui gardera l’éclat des objectifs visés en début d’année.

Previous article
Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HILTON GÈRERA LE DIPLOMAT VENDU POUR 835 MILLIONS DE $

Selon le Wall Street Journal, la coentreprise de Credit...

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...