Tavares achève les Panthers

Date:

La fin des Panthers a été brutale. Cruelle même.

L’équipe de la Floride a succombé au supplice de la goutte d’eau, imposé par un John Tavares, surdoué, et Thomas Greiss, un gardien numéro deux intraitable. Pendant que le premier se plaisait à planter les clous dans le cercueil des Floridiens, l’autre maitrisait l’artillerie de l’adversaire, qui avait tant contribué à établir toutes sortes de records d’équipe au cours de la dernière saison régulière.

Mais les séries éliminatoires constituent l’étape suprême du sport et c’est à ce moment que l’on mesure les forces de chacun.

John Tavares est l’un des meilleurs joueurs de la Ligue nationale et sa prestance contre les Panthers l’a nettement démontré, surtout dans ce sixième et dernier match.

Il a brisé tout espoir des jeunes Floridiens en leur servant sa médecine, deux fois plus qu’une, dans les moments cruciaux. Avec 57 secondes à jouer en temps réglementaire, il a volé la victoire aux Panthers, créant l’impasse 1 à 1 tout en réactivant le respirateur des siens.

Comme s’il avait voulu faire durer le plaisir, le 91 des Islanders a attendu à la 10ème minute de la deuxième prolongation pour porter le coup fatal.

Le plus fort

Photo © Josée Pouliot

La meilleure équipe a-t-elle gagné?

Peut-être, mais pas nécessairement. Les plus opportunistes, eux, ont arraché la victoire. Les six victoires de cette série ont été remportées par la marge d’un seul but (exception d’un but dans un filet désert) et par surcroit, trois affrontements se sont réglés en prolongation.

L’agonie des Panthers est survenue justement dans ces moments cruciaux. Pour toutes sortes de raisons, ils ont été incapables de tirer les marrons du feu, quittant chaque fois la glace tête basse.

Comment espérer la gloire dans un tel silence offensif.

Trois faits peuvent servir d’alibi dans cette humiliation.

La mauvaise pénalité de Derek McKenzie en prolongation, qui a donné la victoire aux Islanders, la tentative ratée en tir de pénalité d’Aleksander Barkov en prolongation dans le cinquième match et l’incapacité de Trocheck et Ekblad de loger la rondelle dans le filet désert des Islanders, quelques secondes avant que Tavares ne ramène les deux équipes à la case départ dans le match de dimanche soir.

Comme manque d’opportunisme, on ne peut faire mieux.

Au cours de cette série, les Islanders ont marqué 15 buts, un seul de plus que leurs adversaires. Mais trois de ces buts scellaient le sort des Panthers chaque fois en prolongation.

Photo © Josée Pouliot

Ce qui fait que les misères des Floridiens en prolongation n’ont de cesse, puisqu’avec ces trois échecs dans ces circonstances, l’équipe n’a pas remporté un seul match en surtemps à ses huit dernières tentatives durant une série de fin de saison.

Mais plus décourageant encore, les Panthers de la Floride n’ont pas remporté une seule série éliminatoire au cours des vingt dernières années.

Les Islanders avaient un bilan encore plus triste. Mais ils y ont mis fin après 23 années de sécheresse, surtout en raison de la poussée infernale de cinq buts du superbe John Tavares.

L’échec est douloureux pour la jeune formation des Panthers. Cinq défenseurs de moins de 25 ans, n’ayant jamais participé à un match éliminatoire, constituait un tour de force.

Les joueurs sont rentrés à la maison. Leur entraineur, Gerard Gallant, leur a dit qu’il était fier de ce qu’ils ont accompli tout au cours de la saison, en terminant au premier rang de leur division.

Mais de ce que Gallant doit être le plus fier, c’est le progrès montré par tous ces jeunes joueurs dont la plupart seront de retour l’an prochain.

Le patron hockey, Dale Tallon, sait déjà ce qu’il doit faire pour ajouter à sa formation les éléments qui la rendront encore meilleure.

Comme il maintient le cap, Tallon ajoutera sûrement quelques nouveaux à son personnel de joueurs l’an prochain.

Si cette défaite se veut crève-cœur, la détermination de tous ces joueurs ne peut que garantir des jours meilleurs et une expérience déjà mise à l’épreuve.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

IAN POURSUIT SA ROUTE

Le 24 septembre, 13h00 La tempête tropicale Ian est en...

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...

GAMBLING : RÉCUPÉRATION DE TAXES !

À l’émission À VOTRE SERVICE, nous recevons M. Philippe...