28.1 C
Miami
jeudi, juin 13, 2024

Entre vieux loups

Date:

Ça prenait un vieux loup, un homme de hockey avec de la bouteille et du nez. Ça prenait un gagnant d’un autre temps comme Lou Lamoriello, l’aîné des dg de la Ligue et des Islanders de New York, pour en reconnaître un autre de la race des champions.

« Patrick Roy était mon seul et unique choix pour relancer mon club », a dit le vieux routier à l’annonce surprise du retour de Casseau derrière un banc de la Ligue nationale de hockey après près de huit ans de purgatoire.

Lou s’est pris pour un instant pour la gloire triomphante des Islanders : Mike Bossy. Il a déjoué tous les journalistes de la planète hockey en tirant dans la lucarne avec la nomination de Roy. Lamoriello a aussi fait fi de tous les cancans à propos de Roy. 

– Il est incontrôlable, lui reprochent ses dénigreurs. 

– Il prendra toute la place et fera ombrage à ses joueurs, rechignent d’autres.

………. 

Le membre du Temple de la renommée du hockey entre les poteaux, avec le Canadien à Montréal et avec l’Avalanche au Colorado, revient dans une organisation qui a connu ses heures de gloire au début des années 80 avec leur conquête de quatre coupes Stanley consécutives.

Juste avant que le jeune homme imberbe de Québec arrive déjà avec cette confiance presque hautaine dans la grande Ligue en 1985.

De Granby dans le junior à Sherbrooke dans la Ligue américaine, Roy s’est mis à empiler les victoires tout de suite avec le Bleu-Blanc-Rouge en 1986. Avec déjà en bout de ligne dès sa première année, une Coupe Stanley à bout de bras.

Je revois dans ma tête Casseau à la parade des champions sur la rue Ste-Catherine ce printemps-là. Torse nu dans une décapotable, il criait son exploit avec une bande que personne n’avait vu venir cette année-là. Le reste est histoire. Il gagna une deuxième Coupe avec le Canadien en 1993, il fit un clin d’œil à Wayne Gretzky et aux Kings de Los Angeles, il se fâcha avec Mario Tremblay au Forum un soir de

décembre 1995 et il partit pour remporter deux autres coupes avec l’Avalanche du Colorado.

Patrick arrive à Long Island justement avec un club que peu de gens voient comme aspirant à la Coupe Stanley. Comme en 1986 avec le CH, les Islanders connaissent une année en dents de scie. Le club vient de gagner seulement deux parties à ses dix dernières (2-6-2). Voilà pourquoi Lane Lambert s’est fait montrer la porte et que Roy débarque à New York.

Les Insulaires à l’ombre du Big Apple et de ses gratte-ciel sont exclus du derby du printemps au moment où j’écris ma chronique pour Le Soleil de la Floride. Ils sont dixièmes dans la Conférence de l’Est à quatre points devant le Canadien. Ils ont cependant une partie en mains sur l’équipe à Martin St-Louis. 

Roy et son nouveau club seront déjà au Centre Bell ce jeudi 25 janvier. Inutile de vous dire que ça relancera une rivalité autant avec le Canadien qu’avec les voisins new-yorkais, les Rangers, qui eux seront des éliminatoires. 

On attendait Roy à Ottawa. Les Sénateurs ont frappé dans le beurre. D’autres l’envoyaient dans l’Ouest canadien avec les Oilers ou les Flames, mais finalement c’est à l’Est que l’athlète originaire de Québec aura sa deuxième chance derrière un banc de la Ligue. 

À sa première expérience au Colorado, il a gagné le trophée Jack Adams, remis au coach de l’année, à sa première saison. Mais quand il a démissionné en 2016, il s’est fermé toutes les portes, incluant celles de Montréal que plusieurs voyaient comme sauveur. Il retourna avec les Remparts de Québec dans la LHJMQ pour remporter avec ses jeunes, la Coupe Memorial au printemps.

Au repos et en vacances sur les terrains de golf de la Floride, le téléphone a sonné deux fois.

Une première en France où il a acheté avec son complice, Jacques Tanguay, les Boxers de Bordeaux de la Ligue Magnus.

Puis, le vieux Lou l’a appelé cette semaine. Et Roy accepta sans attendre, se rasa sa barbe grisonnante et il prit la route de New York, New York.

Comme nous aurons du fun à le suivre avec les Islanders d’ici la fin de l’année !

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...

VISITE DE LA SSI

Vous êtes invités à monter à bord de la...