29.9 C
Miami
samedi, juin 22, 2024

Les racines françaises de l’Amérique  Nord, Sud, Antilles (1534-1763) – 4 de 4…

Date:

EN AMÉRIQUE DU SUD

Dans les années 1500, l’Europe est le théâtre de conflits religieux importants. La France n’y échappe pas; ceux qui protestent contre la religion catholique toute puissante sont massacrés ou doivent s’exiler, mais n’ont pas le droit de s’installer dans le Nouveau-Monde comme c’est le cas pour les Anglais, les Irlandais, les Allemands, les Hollandais ou autres Européens. Cependant à l’époque d’Henri IV, comme nous l’avons déjà précisé pour la Caroline et la Floride, certaines expéditions sont autorisées et organisées par les protestants surnommés les Huguenots.

Dans la région actuelle du Brésil

De 1555 à 1567, sous la directive du Vice-amiral Nicolas Durand de Villegaignon, une première tentative est menée pour créer au Brésil la « France Antarctique », mais les très catholiques Portugais qui dominent cette partie du continent ne voient pas d’un bon œil l’installation de ces hérétiques protestants et les chassent. De 1612 à 1615 une troisième et dernière tentative est faite par un groupe de Huguenots dans la région de Sao Luis au Brésil, mais ne connaît pas le succès pour les mêmes raisons que la première.

En Guyane 

En 1604, les Français font une deuxième tentative dans la région de l’Équateur, mais cette fois-ci en Guyane, à la limite nord-est de la zone contrôlée par les Portugais et au sud de celle contrôlée par les Espagnols. Une colonie qui n’est pas composée uniquement de protestants s’installe et donne naissance à ce qui est aujourd’hui encore la Guyane française, où quatre siècles plus tard se trouve Gourou, la base de lancement des fusées françaises et européennes.

LA FIN DE LA NOUVELLE-FRANCE

Après le traité de Paris du 10 février 1763, les possessions françaises en Amérique du Nord sont cédées en partie aux Anglais pour les colonies de l’actuel Canada et la partie de la Louisiane à l’est du Mississippi. La partie de la Louisiane située à l’ouest du Mississippi est cédée aux Espagnols. La France garde Saint-Pierre-et-Miquelon et ses droits de pêche dans le golfe du Saint-Laurent. Dans les Antilles, la France garde Haïti, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Guadeloupe /Marie-Galante, la Martinique et Sainte-Lucie.

Après le traité de San Ildefoson en 1800, réglant le différent franco-espagnol sur la succession d’Espagne, la partie de la Louisiane non contrôlée par les Anglais est rendue à la France.

Le Général Bonaparte futur Napoléon a en tête tout un plan pour coloniser la Louisiane, mais l’indépendance d’Haïti, base navale indispensable avant de s’aventurer dans le golfe du Mexique, rend tout projet impossible. Plutôt que de voir la Louisiane tomber entre les mains des Anglais, les Français et les Américains s’entendent et aboutissent en 1803 à la vente de la Louisiane aux États-Unis par la France. C’est le « Louisiana Purchase ».

Sources : www.answers.com/topic/french-colonization-of-the-americas  

www.wikipedia.org

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

MÉTÉO ET QUOI FAIRE

MIAMI – FORT LAUDERDALE – THE PALM BEACHES Alberto, la...

Citizens Insurance vise une hausse des taux en 2025

Le 19 juin, le conseil des gouverneurs de la...

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...