27.3 C
Miami
dimanche, mars 3, 2024

NIKKI FRIED ÉLUE PRÉSIDENTE DU PARTI DÉMOCRATE DE FLORIDE

Date:

Nikki Fried, l’ancienne commissaire à l’agriculture de Floride, a remporté l’élection à la présidence du Parti démocrate de l’État. Âgée de 45 ans, Fried a été la dernière démocrate à gagner dans tout l’État lorsqu’elle a été élue commissaire à l’agriculture en 2018. Elle n’a pas été réélue l’an dernier puisqu’elle a perdu la nomination démocrate au poste de gouverneur face à l’ancien gouverneur et membre du Congrès, Charlie Crist. Ce dernier a perdu contre le gouverneur républicain actuel, Ron DeSantis. DeSantis a été réélu avec une marge de 19 points, tandis que les républicains ont obtenu une supermajorité à la législature de l’État. Présentement, pour la première fois depuis plus d’un siècle, il n’y a pas un seul démocrate élu à l’échelle de l’État. Ainsi, Fried supervisera un parti qui a éprouvé de nombreuses difficultés au niveau du financement et des efforts d’inscription des électeurs, en plus d’avoir été éclipsé à l’Assemblée législative et au Congrès de Floride, puis d’avoir perdu du terrain parmi les électeurs hispaniques.

En tant que présidente du Parti démocrate de Floride et dans l’espoir de dépasser la performance désastreuse des démocrates aux dernières élections de mi-mandat, Fried s’est engagée à reconstruire le parti « à partir de zéro », en mettant l’accent sur l’inscription des électeurs. Dans l’État, il y a environ 400 000 républicains de plus enregistrés pour voter que de démocrates. Fried a déclaré que ses objectifs étaient de : mettre fin à « 30 ans de pertes », redonner du « bleu » (parti démocrate) à la Floride, travailler pour s’assurer que Ron DeSantis « ne devienne pas président des États-Unis » – déclarant qu’il n’y a qu’un mot qui lui vient à l’esprit lorsqu’elle pense au gouverneur actuel DeSantis, soit « Dictateur » – et élire plus de démocrates dans les conseils scolaires, commissions de comté et conseils municipaux.

Durant son mandat de 2018 à 2022, en tant que seule démocrate élue à l’échelle de l’État, Fried a représenté une critique féroce de DeSantis, le défiant souvent sur les politiques liées à la pandémie de COVID-19 et plus tard sur le projet de loi appelé « Don’t Say Gay », qui interdit les instructions sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre de la maternelle à la troisième année.

DESANTIS PREND LE CONTRÔLE DU DISTRICT DE DISNEY

Le 27 février, Ron DeSantis a signé un projet de loi qui lui donne le contrôle du district autonome de Walt Disney World (Reedy Creek Improvement District). Les critiques croient que le gouverneur punit ainsi l’entreprise pour son opposition à la loi « Ne dites pas gay ». L’État a créé le district de Reedy Creek en 1967 et a essentiellement donné à Disney le contrôle sur certains points, tels que l’utilisation des terres, la protection contre les incendies et les services d’égouts qui sont généralement gérés par les gouvernements locaux.

La nouvelle loi donne le pouvoir au gouverneur républicain de nommer un conseil de cinq membres pour superviser les services gouvernementaux que le district de Disney fournit dans ses parcs à thème en Floride, et change le nom en Central Florida Tourism Oversight District. Lors de la cérémonie de signature du projet de loi à Lake Buena Vista, DeSantis a déclaré : « aujourd’hui, le royaume des entreprises touche enfin à sa fin. Il y a un nouveau shérif en ville, et la responsabilité sera à l’ordre du jour. »

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

L’hymne au printemps

Nous ouvrons la fenêtre sur le troisième mois de...

Des aides pour pallier à la croissance des aéroports de Floride

Afin de soutenir les aéroports de Miami et de...

LES MEILLEURS HAPPY HOUR !

La culture des happy hour détient un solide ancrage...

Réal Béland, une première en Floride !

C’est au Frenchie’s Bar & Grill, le dimanche 3...