28.3 C
Miami
mercredi, mai 29, 2024

DeSantis en difficulté

Date:

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a été classé au cinquième rang dans un sondage d’un État clé, le New Hampshire (NH), en vue de l’investiture présidentielle républicaine 2024. Il se positionne non seulement derrière Donald Trump, mais aussi après Vivek Ramaswamy, Nikki Haley et Chris Christie. 

The Guardian rapporte que les résultats de ce sondage, mené par CNN et l’Université du New Hampshire, témoignent pour DeSantis un signe inquiétant et que depuis mai dernier, sa campagne d’extrême droite connaît des difficultés; entre autres depuis le lancement problématique avec Elon Musk sur sa plateforme de médias sociaux.

Quant à Trump, qui fait face à 91 accusations criminelles dont il nie tout acte et déclare être attaqué politiquement, sa popularité auprès des républicains est à peine ébranlée. Dans le sondage du NH, il a obtenu 39 % de soutien, mais dans les sondages nationaux et ceux d’autres États clés, il bénéficie toujours d’une avance considérable. Signalons qu’au NH, les électeurs ont majoritairement choisi des républicains pour les fonctions nationales au cours des XIXe et XXe siècles jusqu’en 1992. Depuis, l’État a été considéré swing et à partir de 2006, le contrôle de l’Assemblée législative de l’État et des sièges au Congrès du New Hampshire a alterné entre républicains et démocrates, alors que les répubicains détiennent la super majorité au Congrès de Floride.

Pour le reste du sondage concernant le NH, CNN a placé Ramaswamy à 13 %, Haley à 12 % et Christie à 11 %. Ancien gouverneur du New Jersey, Christie se présente explicitement contre Trump, en se concentrant sur l’État du NH.  DeSantis a pour sa part obtenu 10 %, soit une baisse de 13 points depuis le dernier sondage de ce type en juillet.

Colère suscitée par Trump

Trump a récemment qualifié l’interdiction de l’avortement de DeSantis de « terrible erreur », ce qui a suscité la colère chez certains républicains clés. Trump fait effectivement face à une nouvelle réaction de la part des militants anti-avortement pour avoir refusé de s’engager dans des restrictions nationales sur l’avortement et pour avoir qualifié de « terrible erreur » la signature, par le gouverneur de Floride, d’une restriction de six semaines à la procédure.

Trump domine jusqu’à présent la campagne pour 2024, tout en rejetant parfois les groupes anti-avortement, mais ces derniers ont traditionnellement une énorme influence dans les élections primaires républicaines. Tel que rapporté par l’Associated Press, l’attaque directe de Trump contre DeSantis pourrait donner un nouveau souffle au gouverneur de Floride alors qu’il tente de reprendre de l’élan dans sa campagne.

S’adressant à une station de radio de l’Iowa, DeSantis a critiqué la déclaration de Trump selon laquelle il travaillerait avec les deux côtés concernant la politique de l’avortement, avertissant : « je pense que tous les pro-vie devraient savoir qu’il se prépare à vous trahir. »

La décision de la Cour suprême d’annuler Roe v. Wade en juin 2022 a laissé aux États le soin de décider si et comment restreindre l’avortement, créant ainsi un patchwork de lois à travers le pays. La plupart des États dirigés par les républicains imposent de nouvelles restrictions et les États dirigés par les démocrates adoptent des protections. 

Selon un sondage du centre de recherche sur les affaires publiques de l’Associated Press-NORC mené en juin dernier, 73 % des Américains pensent que l’avortement pourrait être autorisé à partir de six semaines de grossesse, alors qu’environ 50 % d’entre eux estiment que les avortements devraient être autorisés à 15 semaines.

Dans ce même sondage, 56 % des républicains ont déclaré que dans leur État, l’avortement devrait être autorisé à six semaines et 29 % étaient favorables à ce que la procédure soit légale à 15 semaines.

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

Red Lobster dépose une demande de mise en faillite Red...

L’IA devrait-elle s’en mêler ?

En tant d’Être humain, il est difficile de ne...

La fin des changements climatiques

Tout porte à croire que le gouverneur Ron DeSantis...

De nouveaux projets dans deux aéroports de Floride

Les aéroports de Fort Lauderdale-Hollywood (FLL) et de Palm...