19.6 C
Miami
mercredi, décembre 6, 2023

MIAMI : CLASSÉE PARMI LES ENDROITS LES MOINS CONVIVIAUX AUX ÉTATS-UNIS

Date:

Encore une fois, la ville de Miami a été classée parmi les grandes villes les moins conviviales et serviables du pays. Pourquoi ? Le réseau WLRN s’est penché sur une nouvelle étude qui présente les raisons qui rendent la Magic City si désagréable malgré tout l’amusement qu’elle peut apporter.

Pour classer Miami aussi bas, l’étude de l’AmeriCorps et du U.S. Census Bureau s’appuie sur les catégories suivantes : aider ses voisins, faire du bénévolat, contribuer à des dons de bienfaisance et adhérer à des organisations civiques. Dans tout cela, Miami s’est classée parmi les trois dernières villes.

Selon une native et journaliste au Miami Herald, le flux et la circulation de sa population pourraient être en cause : « c’est une ville de greffes, d’immigrants… de touristes de passage visitant la ville », a-t-elle déclaré à WLRN, et donc les gens n’ont pas le même attachement qu’à Boston, Philadelphie ou Chicago par exemple, où les gens ont passé toute leur vie là-bas. »

Ce n’est pas tout ! En 2016, Travel + Leisure a classé Miami comme étant la ville la plus grossière des États-Unis et la troisième  au monde.

Si la journaliste a voyagé partout et a remarqué que les gens à Moscou ne sont pas particulièrement chaleureux et amicaux, et qu’à Pékin, il est impossible de traverser la rue, à Miami, « c’est juste que je pense qu’il y a le facteur d’inconscience. Comme si les gens ne semblaient tout simplement pas conscients de leur grossièreté et de leur manque d’amabilité. » Elle ajoute que l’économie est une grande partie du fléau avec tous ces gens qui ont du mal à gagner leur vie et qui ne parlent pas bien l’anglais, devenant même mal à l’aise de s’impliquer. Selon elle, les barrières de langues représentent un grand problème. L’étude cite également que des facteurs tels que le revenu, l’éducation et le temps jouent un rôle dans tout cela. Comparativement aux villes du Sud, la recherche indique que les villes du Nord du pays disposent de plus de ces ressources, facilitant ainsi l’adhésion à des organisations ou l’implication dans sa communauté. Pelleter de la neige aurait peut-être des bienfaits comparativement à se prélasser à la plage…

Pour s’impliquer dans la communauté floridienne, les Beach Clean-Up sont entre autres une belle façon de s’engager dans la communauté en préservant la nature et la beauté de l’État, tout en n’ayant pas de barrière de langue !

PHOTO @ www.miamigov.com

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

NICOLAS DESLAURIERS ET DENISE DUMONT SUR CNV RADIO

Écoutez Nicolas Deslauriers CNV Radio et Denise Dumont discuter...

Brèves

Interception de drogues à Port Everglades Le 27 octobre dernier,...

L’image du rocher

La semaine dernière, une nouvelle incrédule concernant les compagnies...

Chute des prix des billets d’avion

Lassés de l’inflation qui sévit depuis déjà plus de...