26.8 C
Miami
lundi, mai 20, 2024

La Floride sensible au conflit dans la région de Gaza

Date:

Alors que le conflit israélo-palestinien continue de sévir et de faire des ravages sur la bande de Gaza, des manifestations ont lieu dans tout le monde. En Floride, les écoles du Sud de l’État sont en alerte suite à des menaces d’attaques. Un ancien leader du Hamas avait appelé à une « journée de colère » le vendredi 13 octobre. Même si les tensions existent depuis des décennies et divisent les peuples, il est clair que les attentats ayant eu lieu le 7 octobre dernier en Israël les ont ravivées de plus belle.

Depuis le vendredi 13, les forces de l’ordre, les lieux de culte et les écoles situées dans les districts scolaires juifs sont en alerte. Cela signifie une présence policière accrue près de ces lieux, mais aussi dans les rues. Ce même jour, des manifestations avaient eu lieu dans la ville de Miami. Les partisans de la Palestine se sont retrouvés sous le « Torch of Friendship » à Bizcayne Boulevard alors que les pro-Israël ont défilé sur la partie ouest du boulevard. Même si les deux manifestations ne se trouvaient pas au même endroit, cela n’a pas empêché les tensions entre les deux camps, ce qui a résulté en quatre arrestations. Un homme conduisant une Jeep rouge et se faisant appeler Israël a crié que son frère était mort au festival où a eu lieu l’attentat. Cela a donné lieu à un échange houleux avec un manifestant pro-Palestine, un dénommé Rafi. Ce dernier déplorait le fait que les habitants de Gaza n’ont nulle part où aller.

Le dimanche 15 octobre, une foule de centaines de personnes s’est mobilisée en faveur d’Israël dans le centre-ville de West Palm Beach, incluant le gouvernement local, des chefs religieux et des membres de la communauté juive. La solidarité s’est étendue à d’autres habitants qui se sont aussi vêtus de bleu et blanc, en honneur au drapeau israélien. Le rabbin Yosef Rice, de la synagogue de Palm Beach, a déclaré que plus de 500 personnes avaient participé au rassemblement, selon le décompte des organisateurs.

Pour Manyu Peter, de West Palm Beach, il s’agit d’un holocauste. Elle poursuit : « nous devons arrêter le Hamas maintenant. Nous ne pouvons pas permettre que cela se reproduise. Être ici, c’est le moins que je puisse faire pour aider ».

À Hollywood, le 15 octobre, c’est un rassemblement pro-palestinien qui s’est tenu à l’angle de North Ocean Drive et Freedom Street. Une des manifestants, Tiffany Burks, s’est exprimée : « nous sommes ici en solidarité avec les peuples opprimés de Palestine parce que nous savons qu’un génocide est en cours, qu’il y a des blocus, que les gens meurent à un rythme alarmant ».

En 1960, plus de 175 000 Juifs résidaient en Floride puisque de nombreux Juifs âgés avaient commencé à se retirer dans le Sud de l’État. D’autres ont immigré des Caraïbes et de l’Amérique latine. Aujourd’hui, la population juive de Floride compte environ 750 000 personnes alors que la population palestinienne est estimée à moins de 10 000.

Rappelons que depuis le début de la guerre, près de 7 000 personnes ont déjà perdu la vie dans le conflit israélo-palestinien. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

SUD DE L’ÉTAT : PAS DE FORTES HAUSSES DE LOYER ?

Selon une étude récente, le coût des loyers ne...

Nouveau resto d’origine canadienne : JOEY AVENTURA

Situé dans la nouvelle section « Esplanade » près...

CONGÉS DE TAXE DE VENTE INCLUANT DES PRIMES D’ASSURANCE

En Floride, les « exonérations annuelles de taxe de...

ACTIVITÉS DU WEEK-END !

Le 3e GRAND PRIX de Formule 1 bourdonne à...