26 C
Miami
dimanche, juin 16, 2024

La fin des changements climatiques

Date:

Tout porte à croire que le gouverneur Ron DeSantis a éliminé les changements climatiques en Floride. On apprenait sur le site Web de WLRN que les références à ce phénomène seront, pour la plupart, supprimées du code de loi alors que le journal The Guardian écrivait le 16 mai dernier : « Ron Desantis signe un amendement qui supprimera les « changements climatiques » des lois de l’État de Floride ».

Le gouverneur a déclaré sur la plateforme X; « Nous rétablissons le bon sens dans notre approche de l’énergie et rejetons l’agenda des fanatiques verts radicaux ».

Cette loi, signée le 15 mai et qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain, interdira l’énergie éolienne produite en mer dans les eaux de l’État, réduira les réglementations sur les gazoducs dans l’État et encouragera l’expansion de l’utilisation du gaz naturel. Les opposants à cette loi ont fait remarquer que le mot climat a été supprimé à neuf endroits différents. Cette nouvelle loi mettra fin à l’obligation de l’État de prendre en compte l’efficacité énergétique pour l’achat de véhicules neufs et d’examiner les impacts écologiques dans les achats de produits.

Pendant ce temps, la Floride est confrontée à une chaleur extrême, à des inondations dues à la montée des eaux ainsi qu’à des ouragans de plus en plus violents et fréquents, causant des destructions toujours plus étendues. La dernière année a été enregistrée comme étant la plus chaude depuis que l’on tient un registre des températures, c’est-à-dire depuis 1895.

« Cet acte délibéré de dissonance cognitive est la preuve que le gouverneur et le corps législatif de l’État n’agissent pas dans le meilleur intérêt des Floridiens, mais plutôt pour protéger les profits de l’industrie des combustibles fossiles », a déclaré Yoca Arditi-Rocha, directrice exécutive de CLEO Institute, organisme à but non lucratif qui milite pour l’éducation et l’engagement sur les changements climatiques.

Greg Knecht, directeur de Nature Conservancy en Floride, a déclaré au Washington Post que la nouvelle loi était « très en décalage avec l’opinion publique ». La dernière enquête de la Florida Atlantic University a révélé que 90 % des personnes interrogées pensent que le changement climatique est en train de se produire. Ce pourcentage confirme le résultat des enquêtes précédentes menées par le Centre d’Études Environnementales de cette université qui révélaient que 86 à 92 % des personnes interrogées partageaient cette conviction.

Un écart semble se creuser entre les politiques du gouverneur et la sensibilité environnementale de la population. Selon ce que les études  de la Florida Atlantic Universituy révèlent, les Floridiens veulent une action gouvernementale.

La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) a mis en place des prévisions par palier : basse, intermédiaire basse, intermédiaire, intermédiaire-haute et haute, pour évaluer à quoi ressemblera l’élévation du niveau de la mer en Floride.

Jusqu’à présent, les scientifiques ont constaté que nous nous dirigeons vers le haut de ces prévisions. Pour le secteur de Miami, cela signifie une élévation de trois pieds du niveau de la mer d’ici 2060. 

Pour terminer, notons que cet affaiblissement de la réglementation, pour contrer les changements climatiques, est survenu à l’approche de la saison des ouragans qui débute le 1 juin.

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...