28.9 C
Miami
lundi, juin 24, 2024

CHALEUR EXTRÊME DE L’EAU

Date:

Le blanchiment du corail et son impact sur l’économie de la Floride.

La flambée sans précédent des températures océaniques au large des côtes de la Floride suscite des inquiétudes pour les récifs coralliens. À la mi-juillet, la température approchait les 97 degrés Fahrenheit (36 Celsius) à certains endroits près du parc national des Everglades. La hausse des températures de l’eau dans le Sud de la Floride marque un tournant très inquiétant pour de nombreux scientifiques.

« Ces conditions que nous observons sont totalement extrêmes », a déclaré Liv Williamson, assistante-scientifique en biologie et écologie marines à l’Université de Miami. Les températures de l’eau au large des Keys culminent normalement vers la fin août ou au début septembre et non à la deuxième semaine de juillet. 

Les coraux risquent ainsi d’être confrontés à plus de trois mois de températures nocives. Certains récifs coralliens des Florida Keys ont déjà commencé à blanchir et à s’affaiblir en expulsant les minuscules algues vivant dans leurs tissus. 

Les récifs de corail du Sud-est de l’État génèrent 4,4 milliards de dollars de ventes locales, 70 400 emplois à temps plein et partiel ainsi que 2 milliards de dollars de revenus locaux selon la NOAA  (National Oceanic and Atmospheric Administration). La National Marine Fisheries Service estime que la valeur des pêcheries commerciales et récréatives américaines dans les récifs coralliens se chiffre à plus de 100 millions de dollars chacune. Ce sont 3,4 milliards de dollars injectés dans l’économie du pays.

Outre l’importante valeur économique que l’on peut chiffrer, les coraux ont surtout une valeur écologique inestimable. Par exemple, lors de tempêtes, c’est 97 % de l’énergie des vagues qui est absorbée par les structures des récifs coralliens. Leur impact positif sur la préservation du littoral, déjà fortement mis à l’épreuve, est majeur. Chaque année, c’est plus de 1,8 milliard de dollars en dommages qui sont évités.

Ces milieux forment les écosystèmes les plus riches en termes de biodiversité et l’humanité en a besoin. « De nombreux  médicaments sont actuellement développés à partir d’animaux et de plantes issus des récifs coralliens », souligne la NOAA. La Floride a encore le privilège d’en bénéficier. Toutefois, ceux-ci ont presque disparu du secteur des Keys. La couverture corallienne y est passée de 40 % à 4 % en quelques décennies.

On comprend d’autant mieux l’inquiétude des scientifiques face aux températures extrêmes de l’eau en ce mois de juillet : 96,8 degrés Fahrenheit à Murray Key et 95,7 à Big Sable Creek.

Les Keys font l’objet d’une alerte de blanchiment de niveau 1 et cette dernière risque de s’étendre sur tout le Sud-ouest jusqu’à Tampa Bay, selon les océanologues fédéraux. La chaleur extrême de l’eau, ajoutée à la durée de celle-ci, risquent de causer un stress thermique dévastateur selon Ian Enochs, directeur du programme Coral au laboratoire océanographique et météorologique de l’Atlantique de la National Oceanic and Atmospheric Administration. 

« Ce que nous voyons est certainement causé par les changements climatiques, et c’est vraiment très dangereux. » Liv Williamson

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

MÉTÉO ET QUOI FAIRE

MIAMI – FORT LAUDERDALE – THE PALM BEACHES Alberto, la...

Citizens Insurance vise une hausse des taux en 2025

Le 19 juin, le conseil des gouverneurs de la...

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...