23 C
Miami
mercredi, novembre 29, 2023

BLANCHIMENT DE L’HISTOIRE EN FLORIDE

Date:

La nouvelle est pour le moins surprenante. Un élu de Floride, dans ce cas-ci le gouverneur Ron DeSantis, n’ayant aucune expertise reconnue en éducation, a décidé d’interdire par le biais du Department of Education, la tenue d’un cours pour tous les étudiants du secondaire en Floride. DeSantis est de race blanche et le cours a pour sujet une introduction à la culture et à l’histoire des Noirs aux États-Unis. Voilà une situation assez problématique. 

Le Sunshine State n’autorisera pas ses élèves du secondaire des écoles publiques à s’inscrire à un nouveau cours d’études afro-américaines. L’État considère que le contenu est « contraire à la loi de la Floride et manque considérablement de valeur éducative ».

Le Département de l’éducation a déclaré qu’il était préoccupé par des sujets mis à l’étude dans ce cours, tels que le féminisme noir, la lutte des Noirs au XXIe siècle, ainsi que des citations rattachées à des auteurs communistes.

La porte-parole du Florida Department of Education, Cassandra Palelis, n’a pas pu répondre aux questions demandant des exemples de contenu qui enfreignent la loi de la Floride.

Le gouverneur s’est opposé à la présence d’idéologie libérale dans les écoles. Les nombreuses nominations qu’il a faites dans les commissions scolaires, les collèges et les universités, en plus de la promulgation de lois restrictives en éducation, viennent assurer son contrôle. Il a déclaré que le cours avait pour but de faire avancer un programme politique. Il a ajouté : « nous croyons qu’il faut enseigner aux enfants des faits et comment penser ».

Le gouverneur DeSantis a promulgué une série de lois en éducation (dont Stop WOKE en 2022) qui limite les sujets d’enseignement, tels que la race et l’orientation sexuelle. Il est interdit en Floride d’enseigner que quiconque est privilégié ou opprimé en raison de sa race ou de la couleur de sa peau.

Le rédacteur en chef de la National Review, S. Kurtz, a écrit que ce cours vise à recruter des adeptes pour une « transformation socialiste des États-Unis ». 

De nombreux analystes voient dans cette interdiction du cours sur la culture des Noirs et son histoire, une tentative pour empêcher les écoles de lutter contre le racisme et ses effets.

Marvin Dunn, spécialiste de l’histoire américaine qui a publié plusieurs livres à ce sujet, a nommé cette obstruction : « la stérilisation de l’histoire américaine par le gouverneur Ron DeSantis ». La décision de l’administration DeSantis est fondée sur sa volonté de « blanchir l’histoire », selon F. Driskell, représentante démocrate à Tampa. La vice-présidente Kamala Harris a déclaré « quiconque interdit l’enseignement de l’histoire américaine n’a aucun droit de façonner l’histoire de l’Amérique ».

La Floride recule à grande vitesse en éducation comme sur d’autres points, notamment le droit à l’avortement. 

Qu’est-ce qu’un écrit qui viole la loi de l’État ? Cette rhétorique des écrits interdits est habituellement utilisée dans les régimes autoritaires, voire pires. La liberté commence par la liberté de penser et c’est cela qui est menacé. Ce sont les acquis de la démocratie et du savoir qui se dissolvent rapidement sous nos yeux. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

Interception de drogues à Port Everglades Le 27 octobre dernier,...

L’image du rocher

La semaine dernière, une nouvelle incrédule concernant les compagnies...

Chute des prix des billets d’avion

Lassés de l’inflation qui sévit depuis déjà plus de...

Portrait révisé des acheteurs internationaux

Flore Kayl Les acheteurs internationaux en Floride ont représenté seulement...