24.4 C
Miami
samedi, décembre 3, 2022

MES TROIS ÉTOILES AUX OSCARS !

Date:

Je n’ai pas regardé le Canadien au New Jersey, dimanche. Pourtant, ils sont encore revenus de l’arrière devant les Devils et le mal aimé, PK Subban. Pour finalement perdre en tirs de barrage par le pointage de 3 à 2.

J’ai préféré regarder la soirée des Oscars pour deux raisons québécoises : Denis Villeneuve et Roger Frappier.

Et je suis convaincu que comme moi en Floride, plusieurs en ont fait autant. Avoir deux Québécois honorés à Hollywood, c’est comme si on avait deux Québécois qui gagnaient deux médailles olympiques aux JO le même soir.

Ou si on avait deux Québécois comme Laurent Duvernay-Tardif, avec les Chiefs de Kansas City, qui remportaient le Super Bowl au même match.

Villeneuve est un génial réalisateur. Et il a l’humilité d’un Jean Béliveau. Quand ses joueurs ont gagné six statuettes pour son film Dunes dimanche, il a affiché un large sourire et il a fait un signe de tête d’appréciation. Sans plus. Comme un coach dans un club de hockey, il laisse la place à ses acteurs de la grande patinoire du cinéma.

Quand Jane Campion a monté les escaliers de l’étoilé Dolby Theater pour recevoir la statuette de la meilleure réalisation (Best Director) de son film, The Power of the Dog, elle a pris soin de remercier son ami producteur Frappier. Qui lui souria timidement dans son tuxedo noir ciré.

De Gentilly à Hollywood pour Villeneuve, de Sorel-Tracy à Hollywood pour Frappier, la route est longue.

Seuls leur vision, leur talent et leur persévérance les ont amenés sur le toit du monde du septième art. 

Je connais plus Frappier que Villeneuve. Parce que Roger est un fan du Canadien. Parce qu’il m’a fait l’honneur de m’inviter à la première de son film au Chinese Theater le 11 novembre dernier. Réussir dans ce domaine où les égos provoquent parfois des malaises comme celui où Will Smith gifla Chris Rock dimanche, ça prend une volonté à soulever des montagnes. Ou encore des collines, comme celle d’Hollywood.

Si comme au hockey après on me demandait comme dans le temps au Forum de choisir les trois étoiles de la soirée des Oscars de dimanche.

Ma troisième irait à Jean-Marc Vallée, qui nous a quittés trop vite à la Noël en 2021.

La deuxième à Villeneuve pour son génie malgré son jeune âge 

(54 ans). 

Et la première à Roger parce que à soixante-seize ans, il aura tout 

gagné dans sa brillante carrière !

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

PROTECTION DES LAMANTINS ET DE LA BAIE DE BISCAYNE

AVEZ-VOUS DÉJÀ CROISÉ UN LAMANTIN ? Ils se font de...

REQUINS BLANCS ET RECORD DE CHALEUR

ILS SONT DE RETOUR ! Chaque année, la fin de la...

LE MOIS DES PRÉVISIONS

Une fois de plus, les ornements de Noël scintillent...

LE BRIGHTLIGHT EN ROUTE VERS LA TREASURE COAST

Des résidents de Port St. Lucie ont été impressionnés...