26 C
Miami
dimanche, juin 16, 2024

Lafayette et la Floride, une histoire méconnue

Date:

Le Marquis de La Fayette est non seulement connu pour sa participation à la révolution française, mais aussi à celle de la révolution américaine et de la guerre d’indépendance des 13 colonies anglaises d’Amérique. Il y participa de juin 1777 à décembre 1781 en tant que Major Général de l’armée continentale. Il a été placé directement sous les ordres de George Washington qui vit en lui le jeune aristocrate capable de lui ouvrir les portes de la cour du roi de France, Louis XVI. Une vision qui finalement allait aboutir à une alliance et apporter aux insurgés américains tous les équipements et le financement pour arriver à la victoire finale et à la naissance officielle des États-Unis d’Amérique lors de la signature du Traité de Paris en 1783.

De retour en France, Lafayette auréolé de gloire participe alors à la vie politique de son pays qui à cette époque traverse de nombreux bouleversements.

L’invitation du Congrès des États-Unis

En 1824, le Congrès des États-Unis d’Amérique (sur le coup de fêter leurs 50 ans) vote à l’unanimité une résolution proposée par le président Monroe ayant pour objet de faire une invitation au Marquis de La Fayette (dernier Major général de la révolution américaine toujours vivant) pour qu’il vienne visiter les États-Unis. 

Il arrive à New York, le 15 août 1824 et pendant 13 mois, il se rend dans les principales villes des 24 États que compte alors le pays. Le 6 septembre 1825, il fête ses 68 ans la veille de son départ, à la Maison Blanche, lors d’une grandiose réception donnée en compagnie du Président Adams et repart pour la France où il arrive le 5 octobre. À noter que de nombreux événements vont avoir lieu aux États-Unis en 2024 et 2025 pour commémorer le bicentenaire de ce voyage.

La saga des « Land Grants » accordées à Lafayette par le Congrès américain  

À ce sujet, il faut savoir qu’une fois la guerre terminée et l’indépendance reconnue, le gouvernement américain a mis en place différents programmes de soins, de pensions, d’octrois de terre et de compensations financières pour les soldats et officiers ayant servi pendant la guerre de la révolution. Lafayette, d’Estaing, Von Steuben, Clément Gosselin… et principalement les « Américains » ont pu bénéficier de ces programmes accordés au cas par cas. 

À l’origine, en 1803, Lafayette devait recevoir une parcelle dans les terres réservées pour les vétérans de la Virginie situées dans la région au nord des rivières Kentucky et Ohio, mais subitement après la signature du Louisiana Purchase, il fut question que ce soit dans le nouveau « Territoire » de la Louisiane.

En avril 1806, une demande pour un terrain adjacent au centre-ville de la Nouvelle-Orléans et une autre requête dans la paroisse de Pointe Coupée en bordure du Mississippi, au nord de Baton Rouge, sont déposées. 

Mais les nouveaux administrateurs du territoire n’ont pas consulté le cadastre de la Nouvelle-France ni celui de la période espagnole et ils octroient à Lafayette des parcelles de terrains qui n’appartiennent pas à l’État. Les propriétaires engagent aussitôt des procédures contre Lafayette. Comme il avait été entendu que ces terrains ne seraient pas gardés par Lafayette, mais revendus, cela a bloqué toutes transactions pendant 30 ans… et le litige sera finalisé en 1836 par les enfants de Lafayette, après sa mort en 1834, et pas forcément en leur faveur.

Le Lafayette Township de Tallahassee, « Territoire de la Floride » 

On peut être certain qu’en 1824, lors de sa triomphale visite de 13 mois aux États-Unis, Lafayette n’allait pas manquer de rappeler aux autorités américaines sa mésaventure en Louisiane… et il semblerait bien que le Congrès ait voulu mettre fin à cette saga lors de son voyage. En effet, il reçoit une compensation financière de 200 000 $ en espèce à percevoir en plusieurs fois et une concession de 23 040 acres, cette fois-ci de terres publiques situées tout précisément dans le Nord-est de Tallahassee, la capitale de Floride localisée à mi-chemin entre St. Augustine et Pensacola. La donation, qui est un Township (carré de 6 miles de coté), est officiellement signée par le président John Quincy Adams le 4 juillet 1825.

Lafayette ne visitera jamais son domaine malgré l’invitation faite par William Pope Duval, le représentant du Conseil législatif de Floride de l’époque. Il en donne la gestion au colonel Robert White William. Fidèle à lui-même, il va tenter sans succès d’y développer une plantation sans avoir recours à des esclaves, mais à une main-d’œuvre locale salariée et encadrée par des contre-maîtres venus de France. Après sa mort, toutes les terres seront vendues à différents intérêts privés ou organismes publics.

Aujourd’hui, une plaque commémorative marque le coin sud-ouest de l’ancien domaine floridien de Lafayette. Ce point géographique marque aussi le passage du Tallahassee Meridian qui trace plus ou moins la limite entre le Frenchtown et le campus de l’université de l’État de Floride.  

De plus, dans la ville de Tallahassee et la zone du township, de nombreuses appellations de rues, de quartiers, de lieux ou de bâtiments sont nommés en sa mémoire. Ainsi, on peut y trouver; Lafayette St., Lafayette Place Commercial Center, Lafayette Heritage Trail Park. Et dans les environs; Lafayette Estates, Lafayette Oaks, Lafayette Park, Lake Lafayette… et on retrouve également trois plaques commémoratives (road markers) rappelant cette histoire.

Le Lafayette County

Ce comté créé en 1856, à partir du Madison County, comprenait à l’époque également le comté de Dixies. Il compte aujourd’hui moins de 10 000 habitants et dans la ville de Mayo, où se trouve son siège administratif, on peut découvrir le « Old Lafayette Country Courthouse », construit dans les années 1893-94 et reconverti aujourd’hui en Hôtel B&B, connu sous le nom de « Le Château De Lafayette », ainsi que « Lafayette Blue Spring State Park » en bordure de la Suwannee River près de Mayo.

Une multitude de rues et lieux dans plusieurs villes de Floride

Par ordre alphabétique, citons plusieurs petites villes dispersées dans l’État comme Baldwin (Lafayette St.), Bradenton (Lafayette Rd.), DeLand (Lafayette Place), Fort Myers (Lafayette St. et Lafayette Ave.), Lutz (Lafayette Place), Marianna (Lafayette St.), Mayo (Lafayette Ave. et Lafayette County Road Department), Miami (Lafayette Square Apartments Rentals – I&II), Port Orange (Lafayette St. et Lafayette Ave.), Pinellas Park (Lafayette St.), Sebring (Lafayette Ave.), Stuart (Lafayette St.), Tampa (Lafayette St. Bridge), Titusville (Lafayette Ave.), Vero Beach (Lafayette Place), Winter Park (Lafayette Ave. et Lafayette St.) et bien d’autres…

Sources : www.marquisdelafayette.net – www.f loridagoveriorsmansion.com

www.wikipedia.com – https://marquisdelafayettememoryspaces.home.blog 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...