23.4 C
Miami
dimanche, avril 21, 2024

Andrew Jackson Le destin floridien du 7e président des États-Unis 

Date:

Andrew Jackson naît le 15 mars 1767 dans la région de Waxhaws (Carolines) au sein d’une famille écossaise-irlandaise qui a émigré d’Irlande en 1765. Il ne connaîtra jamais son père, mort trois semaines avant sa naissance dans un accident d’exploitation forestière. Par la suite, la famille d’Andrew emménage sur la plantation de la sœur de sa mère, mariée à James Crawford, dans le comté de Lancaster (Caroline du Sud).

La mère d’Andrew, ayant imaginé que son fils pourrait devenir pasteur, fera tout pour qu’il reçoive une bonne éducation, mais très vite son caractère très volontaire et même colérique l’amène à s’engager dans la vie active. Il est planteur, puis avocat. Militaire, il acquière une renommée en tant que général. Politicien, il sert dans les deux chambres du Congrès et devient le septième président des États-Unis (1829 -1837). Il meurt à Nashville (Tennessee) le 8 juin 1845. 

LA FLORIDE ET TROIS TRAITÉS QUI ONT MARQUÉ L’HISTOIRE 

Pour bien comprendre les étapes du destin floridien d’Andrew Jackson, il ne faut jamais oublier que c’est un « frontalier » de la Caroline à la limite sud des 13 colonies anglaises d’Amérique et que l’histoire de cette frontière va subir les effets de plusieurs traités :

1. Lors du Traité de Paris de 1763, mettant fin à la Nouvelle-France, la Floride, qui est sous contrôle espagnol depuis l’exploration de Juan Ponce de Leon (1513), passe sous contrôle britannique qui la divise en West Florida (correspondant en gros au « Panhandle » actuel) et en East Florida (correspondant au reste de l’actuelle Floride). Ces deux Floride ne font pas partie des 13 colonies anglaises d’Amérique et vont rester loyales à l’Angleterre pendant la Révolution américaine (1764-1783).

2. Après le Traité de Paris de 1783, qui met fin à la Révolution américaine et marque l’indépendance des 13 colonies anglaises d’Amérique et la naissance des États-Unis d’Amérique, les deux Floride redeviennent une possession espagnole. L’Espagne gardant toujours le contrôle de la Louisiane comprenant, la Nouvelle Orléans et les anciennes régions de la Nouvelle-France situées à l’ouest du Mississippi, allant du golfe du Mexique jusqu’aux Grands lacs du Canada. Il en sera ainsi jusqu’en 1802 quand l’Espagne rétrocède à la France ses anciennes possessions de la Nouvelle-France qui étaient sous son contrôle depuis 1762.

3. Le Traité du 4 juillet 1803 à Washington, où sous le « Louisiana Purchase », la France concède aux États-Unis la Louisiane avec la Nouvelle Orléans et tous ses territoires à l’ouest du Mississippi. Ceci va changer la configuration géopolitique de la région.

ANDREW JACKSON ET LA CONQUÊTE DE LA « FLORIDE ESPAGNOLE » 

Après le Louisiana Puchase, la Floride redevient possession espagnole et se trouve entourée par les Américains et le vice-président de l’époque, Aaron Burr, qui ne cache pas ses intentions de mener une opération militaire d’envergure pour la conquérir (Burr’s plan de 1806). Et à un tel point que son président, Thomas Jefferson, doit calmer ses ardeurs ainsi que celles de Jackson qui tout en étant plus réservé, trouve intéressante l’idée de mener une action militaire dans cette région mal contrôlée par les Espagnols. En effet, la Floride est devenue en peu de temps un refuge pour les esclaves en fuite et une base arrière pour les attaques indiennes contre les américains.

1817-1818, Andrew Jackson et la première Guerre des Séminoles

Dans les faits, trois périodes de conflits s’étalant de 1817 à 1858 sont à considérer. Andrew Jackson joue un rôle important dans les deux premières.

Lors de la Première Guerre, les États-Unis, sous le prétexte de reprendre des esclaves noirs fugitifs vivant parmi les bandes séminoles et de mettre fin aux attaques de ces mêmes bandes sur le sol américain, ont déployé en Floride leurs forces militaires, sous le commandement du général Andrew Jackson. Elles ont envahi la région, dispersé les villageois, brûlé les villages et se sont emparées des villes espagnoles de Pensacola et de Saint Marks. Puis pour les mêmes raisons, elles ont décidé d’occuper illégalement une partie de la Floride, alors sous un régime colonial espagnol. 

1821, achat de la Floride par les États-Unis Andrew Jackson Gouverneur militaire du Territoire de la Floride 

Face à cette situation, l’Espagne, qui à l’époque se trouve dans l’incapacité d’envoyer des colons ou des troupes en raison de la guerre d’Espagne, décide de céder ce territoire aux États-Unis par le traité Adams-Onís qui en prend possession le 3 mars 1821. Andrew Jackson est alors nommé commissaire et gouverneur militaire du territoire du 10 mars au 31 décembre 1821. Le président James Monroe nommera William Pope Duval comme premier gouverneur civil du territoire de la Floride. Il sera reconduit dans ses fonctions par les présidents John Quincy Adams, et Andrew Jackson.

1829-1837, Andrew Jackson Président des États-Unis et la déportation des Séminoles 

Dès 1830, Andrew Jackson signe l’Indian Removal Act, autorisant la déportation des Séminoles de la réserve au nord du lac Okeechobee vers une autre réserve à l’ouest du Mississippi.

Après de multiples négociations entre les parties, et le refus de la plupart des Séminoles d’abandonner la Floride, c’est l’échec et le début de nouveaux affrontements qualifiés de deuxième et troisième guerre des Séminoles :

1835-1842 : c‘est la confrontation la plus violente des trois. 

1855-1858 : C’est la dernière tentative des pouvoirs américains de déplacer les derniers Séminoles restant en Floride.

ANDREW JACKSON, UN BILAN CONTESTÉ

Bien que souvent loué comme un avocat défenseur des Américains ordinaires et pour son travail dans la préservation de l’union des États, Andrew Jackson a également été fortement critiqué pour ses politiques raciales, en particulier son traitement des autochtones amérindiens et à notre époque sa réputation est en baisse comme le montre certains sondages comme ceux de la C-SPAN, où Jackson a été classé 13e en 2009, 18e en 2017, et 22e en 2021. 

SOURCES

https://en.wikipedia.org/wiki/Florida

Seminole Wars | Definition, Summary, Dates, Significance, & Facts | Britannica  Vente de la Louisiane — Wikipédia (wikipedia.org)

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HOLLYWOOD : FLANIGAN’S A ROUVERT SES PORTES

Près de 6 ans après qu’un incendie s’était déclaré...

WALT DISNEY WORLD S’AGGRANDIT !

« L’endroit le plus magique sur Terre » a...

ODEUR DE FUMÉEE EN PROVENANCE DES BAHAMAS

ODEUR DE FUMÉEE EN PROVENANCE DES BAHAMAS Des résidents de...

MÉTÉO FORT-LAUDERDALE

Les prévisions mtéorologiques du 10 au 16 avril font...