28.7 C
Miami
mardi, juin 25, 2024

VIOLENCECAUSÉE PAR LES ARMES À FEU

Date:

« ASSEZ, ASSEZ, ASSEZ », Karine Jean-Pierre, porte-parole de la Maison Blanche

La tragédie ayant causé la mort de trois enfants de neuf ans et de trois femmes sexagénaires dans une école primaire à Nashville au Tennessee, la semaine dernière, a une fois de trop choqué la nation. Les démocrates appellent au secours de républicains qui refusent de bannir ces armes d’assaut (AR-15), que l’assassine à Nashville a utilisées pour commettre son crime.

Si la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a déclaré « assez, assez, assez », le réseau Twitter a aussi vu circuler des Tweets témoignant de la rage des démocrates, dont les deux représentants de Floride à la Chambre des États-Unis, Maxwell Frost (Orlando) et Jared Moskowitz (Parkland), et l’activiste David Hogg, survivant de la tuerie à Parkland (2018). Les trois hommes, âgés respectivement de 26, 42 et bientôt 23 ans, ont tous dans la mire le contrôle des armes à feu et se battent pour faire cesser le feu en utilisant des propos parfois déconcertants sur Twitter.

Déclarations

En riposte à un représentant du Tennessee, qui a déclaré qu’ils (républicains) n’allaient rien réparer, le jeune activiste David Hogg a tweeté : « Mon Dieu, ils ne le cachent même plus maintenant. Chaque parent en Amérique doit voter démocrate s’il se soucie de la vie de ses enfants. Les républicains disent littéralement qu’ils ne vont pas réparer les fusillades dans les écoles. » Dans un Tweet antérieur, Hogg a écrit : « Les enfants sont en PREMIÈRE LIGNE de la violence armée. La raison la plus probable pour laquelle un enfant mourrait dans ce pays est qu’il a été abattu. C’EST UN ÉCHEC DE LA POLITIQUE.

JE NE M’ARRÊTERAI PAS OU NE CÉDÉRERAI PAS JUSQU’À CE QUE NOTRE PEUPLE SOIT EN SÉCURITÉ. » Il a ajouté sur son compte : « Nous allons gagner. Un jour cette noirceur prendra fin. » 

Toujours sur Twitter, le représentant Maxwell Frost a déclaré, en référence au droit à l’avortement : « Ils (républicains) veulent vous forcer à accoucher pour que votre enfant puisse aller se faire déchiqueter par une arme à feu à l’école. » (graphique 1). Et dans un Re-Tweet précédent, provenant de l’activiste Hogg, Frost a déclaré « Fuck the NRA et Fuck The Gun Lobby. » (graphique 2).  Pas besoin de traduire le mot F* ! Mais ici, le jeune représentant attaque l’Association nationale des fusils (NRA) et les lobbyistes des armes à feu qui désapprouvent le contrôle de ces armes mortelles. 

Le jour du carnage à Nashville, Hogg a publié : « Je me demande sérieusement comment les avocats, les employés et les lobbyistes du lobby des armes peuvent dormir la nuit. Sachant qu’ils sont responsables du massacre de nos enfants pour le profit. Ils savent que les lois sur les armes fonctionnent. Ils savent que si nous avions moins de violence armée, cela signifierait moins de ventes d’armes. » Et en référence au bannissement de certains livres dans les écoles de Floride par les autorités républicaines de l’État, Hogg a tweeté : « Rappelez-moi combien d’enfants ont été tués par des livres aujourd’hui ? »

Quant au représentant Jared Moskowitz (Parkland), il a publié après la tragédie : « De plus en plus de parents se sont involontairement enrôlés dans le club exclusif d’enterrer leurs enfants dans une boîte parce qu’ils les ont envoyés à l’école. » Dans un Tweet postérieur, il a écrit : « J’étais au centre de réunification à Parkland après la fusillade à l’école secondaire MSD. J’ai vu des parents se faire dire qu’ils ne reverraient plus jamais leur enfant vivant. Je n’ai pas entendu pleurer, j’ai entendu crier. Ça me hante tous les jours. Les politiciens doivent aller à l’école. » 

Mais sur une note plus positive, le démocrate a ajouté : « Chaque républicain de Floride qui a voté pour la loi sur la sécurité des écoles secondaires Marjory Stoneman Douglas, qui incluait la prévention de la violence armée, a été réélu. CHACUN D’ENTRE EUX. »

La Floride refuse une aide financière fédérale

La Floride a laissé sur la table jusqu’à 15 millions de dollars du gouvernement fédéral qui auraient pu être utilisés pour lutter contre la violence armée. Elle est l’un des six États à ne pas avoir reçu ce financement.

La sénatrice d’État démocrate de West Palm Beach fait pression pour que la Floride dépose une demande tardive que les fonctionnaires fédéraux « seraient ouverts à recevoir », dit-elle. Elle ne comprend pas « pourquoi la Floride ne postulerait pas et ne se ferait pas rembourser certaines de ces dépenses par le gouvernement fédéral ». Le Florida Department of Law Enforcement a évalué la subvention, mais a déterminé qu’il n’était pas en mesure de respecter la date limite de candidature de décembre, en raison « d’exigences de conformité complexes », telles que la création d’un conseil consultatif d’intervention en cas de crise, a déclaré la porte-parole de l’agence.

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

Démolition d’un des bâtiments de l’école secondaire  Marjory Stoneman Douglas La...

Juillet, un mois très célébré

Pour la majorité des gens, le mois de juillet...

Impensables coupures budgétaires dans la gestion des eaux pluviales !

Ce sont 205 millions de dollars voués à la...

L’été, synonyme d’insectes 

L’été est là et il faut se méfier davantage...