22.8 C
Miami
mardi, mars 5, 2024

Quel DeSantis les Floridiens verront-ils ?

Date:

Maintenant que le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a abandonné la course à la présidentielle 2024 et qu’il revient gouverner l’État pour encore plus de deux ans, à quoi les Floridiens peuvent s’attendre ?

Afin de tenter de répondre à la question, un stratège politique républicain, basé en Floride, a déclaré à WLRN : « Lorsque vous traversez un événement qui change votre vie, comme vous présenter et perdre une primaire présidentielle, cela vous donne l’occasion de voir qui vous voulez vraiment être et comment y arriver. Et si cette réponse est toujours : ‘Je veux être président’, je pense que la seule chose qu’il [DeSantis] a peut-être apprise, c’est que ce qui a fonctionné pour lui en 2022 n’a pas fonctionné pour lui en 2024. »

Rappelons que DeSantis semblait infatigable en 2022 alors qu’il venait d’être réélu, battant son adversaire démocrate, Charlie Crist, avec près de 20 points de pourcentage. À ce moment, des experts attribuaient sa victoire en grande partie aux électeurs qui le récompensaient pour sa gestion de la pandémie de COVID-19.

Mais le 21 janvier dernier, DeSantis s’est retiré de la course à la présidentielle républicaine après une seule élection, dans l’Iowa, où il a été battu. Il a perdu par environ 30 points face à l’ancien président Donald Trump.

Au cours des trois dernières années, DeSantis a transformé la Floride en un berceau de politiques conservatrices. Il a maintenu une lutte avec Disney World au sujet de la législation anti-LGBTQ+; poursuivi des efforts pour limiter les discussions sur la race et l’inclusion; et continué un travail avec ses pairs conservateurs pour garder les thèmes de l’identité de genre et de l’orientation sexuelle hors des salles de classe et des bibliothèques scolaires. Le tout, très médiatisé, lui a valu une réputation nationale.

Si des partisans auraient préféré ne pas le voir rivaliser contre Trump, dont maintenant il soutient, d’autres sont déçu de le voir abandonner la course. C’est le cas d’une jeune de 24 ans résidant à Tampa, enregistrée républicaine, qui a déménagé en Floride en partie parce qu’elle était fan des restrictions minimales de DeSantis durant la pandémie et que l’État était ouvert aux entreprises : « Je pensais qu’il allait aller jusqu’au bout », a-t-elle déclaré. « Je suis un peu triste qu’il ait abandonné. » La jeune femme de Seattle a dit avoir déménagé dans le Sunshine State pour lui.

Alors quelle est la prochaine étape du gouverneur ? Si cette année DeSantis n’a proposé aucune législation, lors de son discours sur la gestion de l’État en vue de la session législative de 60 jours, il a souligné ses réalisations législatives et il a seulement demandé aux législateurs de maintenir le statu quo en déclarant : « Mon message est simple; garder le cap ! Le statut de notre État est fort. Continuons à faire ce qui fonctionne. Continuons à faire de la Floride l’envie de la nation ».

Quant à son futur au niveau national, il y a déjà des rumeurs concernant une potentielle candidature de DeSantis à la présidentielle de 2028.

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

L’affaire Jeffrey Epstein refait surface Le gouverneur Ron DeSantis a...

Le Broadwalk et la plage d’Hollywood appartiennent aux snowbirds !

Dans un contexte faisant état des étudiants de la...

Attention aux allergies !

Le phénomène climatique El Niño est un événement périodique...

Hausse du nombre de biens immobiliers à vendre

D’après Brad O’Connor, chef économiste pour la fédération professionnelle Florida...