22.8 C
Miami
mardi, mars 5, 2024

Floride du Sud : les Canadiens ouvrent leurs poches

Date:

D’après la Miami Association of Realtors, le marché immobilier de la Floride du Sud est dominé par les acheteurs d’Amérique latine : 15 % de Colombiens, 14 % d’Argentins et seulement 6 % de Canadiens. Mais les choses changent et surtout, les Canadiens augmentent les montants de leurs projets d’achat.

Des budgets en hausse

Dans un article de Kate Hinsche, publié le 18 janvier 2024 dans The Real Deal, les agents immobiliers de la Floride du Sud observent un regain d’intérêt des Canadiens pour la région sud. 

Phil Gutman s’occupe des ventes des tours La Baia North et La Baia South dans le quartier de Bay Harbor Islands, et affirme avoir pré-vendu sur plan de nombreux appartements de 1,2 million à 1,4 million de dollars américains à des Canadiens, alors qu’avant la pandémie de la COVID ils investissaient rarement au-dessus d’un million de dollars. 

Michael Troyanovsky, directeur associé du Regency Development Group basé à Miami, confirme avoir vendu récemment plusieurs appartements de 3 millions et 4 millions de dollars à des Canadiens. 

Des publicités ciblant le Nord

Après avoir quasiment disparu du marché pendant la pandémie mondiale, les Canadiens sont de retour et Chad Carroll, agent immobilier chez Compass pour la Floride du Sud, nous dit être en contact avec des clients pouvant investir entre 5 et 15 millions de dollars. Ils viennent principalement de Montréal et de Toronto. Autrefois, les mêmes clients souhaitaient eux aussi investir un maximum de 1 à 3 millions, estime-t-il. 

Carroll a donc ajusté sa stratégie marketing et dépense environ 20 % de son budget publicitaire au Canada, contre 5 % avant la pandémie.

Collaboration entre agents immobiliers du Sunshine State et ceux du grand froid canadien

Côté floridien, Jeff Polashuk, vice-président régional chez Compass Floride, encourage ses agents à se concentrer sur le développement de relations de qualité avec les prospects canadiens, mais aussi à réactiver des anciens contacts dans leur portefeuille de clients historiques. Son équipe tente aussi de tisser des liens forts avec des agents immobiliers fiables basés au Canada. 

Côté canadien, Dustin Graham, courtier chez Graham Real Estate à Milton, ON, reçoit de nombreuses demandes de clients canadiens. Il les met en contact avec des courtiers de la Floride du Sud en qui il a confiance. Cela peut être rassurant pour les acheteurs potentiels de se savoir dans de bonnes mains. En échange, Graham charge 25 % de la commission aux courtiers floridiens si la vente se réalise. 

Quelques chiffres

Six pourcent des acheteurs internationaux sont Canadiens : ce chiffre n’est que pour la Floride du Sud incluant Miami et son agglomération jusqu’à West Palm Beach. Ils dépensent en moyenne 437 700 $.

Ce pourcentage doit se comparer avec les statistiques de Florida Realtors® pour toute la Floride. Les Canadiens sont les premiers acheteurs internationaux sur la période août 2022 – juillet 2023, où 18 % des acheteurs internationaux proviennent du pays de la poutine et du sirop d’érable. Et ce chiffre est à la hausse. Ils dépensent en moyenne 413 200 $. 

Nombreux sont les Canadiens à préférer la côte ouest (Fort Myers, Sarasota, Tampa, Naples) ou Orlando, villes qui sont toutes rattachées à la région de la Floride centrale. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

L’affaire Jeffrey Epstein refait surface Le gouverneur Ron DeSantis a...

Le Broadwalk et la plage d’Hollywood appartiennent aux snowbirds !

Dans un contexte faisant état des étudiants de la...

Attention aux allergies !

Le phénomène climatique El Niño est un événement périodique...

Hausse du nombre de biens immobiliers à vendre

D’après Brad O’Connor, chef économiste pour la fédération professionnelle Florida...