TROUVONS DES SOLUTIONS !

Date:

La semaine dernière, les super marchés d’alimentation faisaient les manchettes car les tablettes étaient vides de certains produits. Des chaînes de magasins, dont Aldi, ont fait des excuses publiques citant que les retards d’expédition étaient la cause majeure de la non disponibilité. Aldi a même listé tous les produits manquants qui faisaient partie de leur circulaire de la semaine !  

Bravo pour cette considération envers leurs clients. Car depuis mars 2020, l’horloge d’approvisionnement mondiale, si bien synchronisée et adaptée aux besoins des milliards de consommateurs sur la planète, a brisé son rythme. 

À cause du virus, une pénurie de main d’œuvre dans tous les domaines est devenue une cause majeure de la déstabilisation de l’approvisionnement et de la consommation. Dans tous les domaines, des employés sont en arrêt de travail à cause de l’infection, puis il y a ceux qui démissionnent pour différentes raisons. 

C’est mondial et lorsqu’on se compare à d’autres régions, nous sommes vraiment choyés.  Pourquoi sommes-nous les premiers à pointer du doigt pour trouver à qui la faute au lieu de trouver des solutions ?

Certains conservateurs ont commencé à utiliser le hashtag #BareShelvesBiden pour blâmer l’administration actuelle pour les pénuries et les démocrates blâment les républicains de ne pas avoir appuyé la vaccination obligatoire qui cause la pénurie de main d’œuvre actuelle, etc. Les accusations deviennent ensuite disproportionnées, tordues et insensées. 

Ça ne règle rien, au contraire, cela divise davantage !  Nous le voyons à la législature de Floride présentement en session.

Voici que les législateurs envisagent maintenant un programme de quatre projets de loi qui invaliderait la capacité des gouvernements locaux à faire respecter les valeurs communautaires – le principe constitutionnel de l’autonomie.

 

Les autorités locales auraient peine à modifier les codes de zonage, changer les heures de fermeture des bars, fermer les « puppy mills », adopter des mesures visant à renforcer la résilience locale face aux inondations, aux tempêtes et autres impacts causés par le changement climatique, ainsi qu’instaurer de meilleures protections pour les voies navigables et la faune locale. 

Si ces projets sont adoptés, les initiatives en matière de logement abordable seraient aussi défiées. Les dirigeants locaux risqueraient des poursuites illimitées pour faire le travail pour lequel ils ont été élus : protéger la santé et la sécurité publique, l’environnement et la qualité de vie de leurs électeurs, des snowbirds et visiteurs nationaux et internationaux. 

Au bout du compte, l’examen de conscience ne se fait pas seulement au niveau du manque de quelques produits sur les tablettes. Si les gouvernements ne sont pas en mesure de mettre les pendules à l’heure, vous pouvez peut-être les aider. Après tout, le tourisme est l’industrie # 1 dans l’État de Floride.

Vous avez des commentaires ? Faites-les suivre à révision@lesoleildelafloride.com 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...