28.1 C
Miami
jeudi, juin 13, 2024

Le problème des iguanes

Date:

Les iguanes verts ont pris d’assaut le Sud de la Floride. Ces créatures préhistoriques détruisent les jardins et les embellissements floraux, souillent les parterres et les piscines, se faufilent dans les places publiques et prolifèrent à un rythme alarmant. Ils n’ont pas d’ennemis en ville. Même les froids de janvier n’ont pas su les ébranler. Peuvent-ils nous transmettre des maladies? Comment s’en départir avant qu’ils attirent d’autres reptiles prédateurs sur notre parterre? Que fait le gouvernement pour remédier à la situation?

Jusqu’à l’an dernier, les autorités gouvernementales avaient peu d’intérêt à contrôler cette bestiole. Mais les conflits entre iguanes et humains ont augmenté en flèche. Kristin Sommers, coordinatrice des espèces exotiques de la Florida Fish & Wildlife Conservation Commission (FFWCC), dévoilait il y a quelques mois que des iguanes ont commencé à s’enfouir dans les égouts et refont surface dans les toilettes de maisons. Ils pourraient potentiellement menacer la nouvelle ligne d’égouts des Keys qui a coûté plus d’un milliard de dollars.

Aussi, ces reptiles sans gêne sont entrés dans des centres commerciaux, causant presqu’une émeute. Ils sont destructeurs, se creusent des trous dans les murets installés un peu partout en bordure des lacs et des canaux. Rien ne leur fait peur. Ils défèquent sur le gazon et dans les piscines, répandant potentiellement de la salmonelle.

 

Les efforts de contrôle

En Floride, quelques compagnies se spécialisent dans le trappage des iguanes. Les propriétaires doivent cependant se farcir la note qui atteint parfois jusqu’à quelques centaines de dollars. Aucun remboursement gouvernemental n’est encore prévu. Mais pour la première fois, la FFWCC a autorisé un programme pilote visant à tester une barrière expérimentale qui empêcherait les iguanes de pénétrer sur les terrains privés, de monter dans les arbres et de loger dans les murets de protection et digues. En plus, ils ont exterminé une espèce de plante indigène servant à nourrir des papillons en voie de disparition. Les parcs de maisons mobiles aux abords des lacs font face à ces cauchemars et la plupart des visiteurs ignorent les dangers que peuvent causer les iguanes verts.

Puisque les propriétaires et résidents sont responsables pour les déloger de leur terrain, il importe de surveiller si ces brutes ont commencé à causer des dommages qui ne peuvent qu’empirer et coûter très cher.

Dans les années 1960, c’était très « hot » de domestiquer un reptile provenant d’un lointain exotique. Le petit iguane vert émeraude, tout mignon dans son terrarium, devient en quelques années une créature hideuse, puissante, vorace et envahissante qui vit jusqu’à une quarantaine d’année.

Un mâle adulte peut atteindre près de six pieds (deux mètres) de long et peser jusqu’à 20 livres! Coureurs rapides et grimpeurs agiles, peu d’obstacles les arrêtent. Les femelles pondent annuellement de 20 à 70 œufs dans des trous qu’elles creusent. Lors de la capture d’un iguane, les trappeurs sifflent ou imitent le cri d’un faucon. L’animal réagit et devient immobile, le rendant plus facile à attraper.

Les lois gouvernementales sur l’environnement arrivent beaucoup trop tard, elles ne sont que curatives et réussissent rarement devant un tel désastre. Si votre enfant ou petit enfant aimerait aller dans une animalerie et se procurer une bestiole exotique, au moins, vous avez un exemple à donner pour empêcher ce genre de catastrophe.

 

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...

VISITE DE LA SSI

Vous êtes invités à monter à bord de la...