26.8 C
Miami
samedi, février 4, 2023

LA SITUATION DES MIGRANTS 

Date:

Toutes les semaines ou presque, des migrants sont interceptés en mer vers les côtes de la Floride. Majoritairement cubains, vénézuéliens et haïtiens, ils tentent leur chance aux États-Unis dans l’espoir d’avoir une vie meilleure. En 2022, il s’agit de plus de 200 000 Cubains arrivés sur le sol américain pour fuir des conditions difficiles et espérant une vie plus facile avec des possibilités pour eux et leurs enfants. 

Les Cubains interrogés sur leurs motivations de quitter leur pays pointent souvent du doigt la crise économique à Cuba, le désir de reconnecter avec leur famille et les opportunités de travail. 

Mais ce qui est différent entre cette année et les années précédentes, c’est l’augmentation du nombre de migrants arrivant par bateau. En 2021, les migrants cubains et haïtiens étaient d’environ 2 000 alors qu’en 2022, ils sont pour l’instant de près de 13 000 Cubains à tenter de naviguer vers les USA. C’est surprenant et inquiétant car on n’avait pas vu de nombre aussi grand depuis les années 90.

Ceux qui sont interceptés en mer sont renvoyés dans leur pays d’origine par la patrouille des frontières américaines. Cela prend généralement plusieurs jours pendant lesquels les autorités américaines vérifient l’état de santé des migrants avant de les renvoyer chez eux.

La majorité des Cubains tentent leur chance par la terre en arrivant au Mexique. En 2022, près de 2.2 millions d’arrestations (toutes nationalités confondues) ont été faites par les autorités américaines à la frontière avec le Mexique.  En ce qui concerne les Cubains, la grande majorité de ceux qui arrivent à la frontière mexicaine ont la possibilité de faire une demande d’asile.

Notons que les Cubains présents pour une période d’au moins un an sur le sol américain peuvent faire une demande de carte verte de résident permanent.

Quand ils arrivent à pied, ils passent généralement par le Nicaragua car le pays a levé la demande de visa pour les Cubains, puis ils continuent ensuite par d’autres pays d’Amérique Centrale avant de se diriger vers le Mexique.

Ils ont été environ six fois de plus à tenter d’immigrer aux États-Unis comparé à l’année dernière. Ceci s’explique probablement en raison des répercussions de la crise économique cubaine suite à la crise sanitaire du COVID-19.

La situation de ces migrants est bien souvent complexe, mais beaucoup ont des motivations vitales et sont prêts à tout pour tenter leur chance. Rolando José Cisneros Borroto en avait marre d’avoir faim et est venu aux États-Unis dans le but de faire venir sa femme et ses enfants une fois installé avec son statut légal de citoyen permanent. Adrian Suarez, un jeune Cubain, raconte son expérience pendant ce long voyage aux États-Unis en passant par le Nicaragua et l’Amérique Centrale. 

En plusieurs mois, il a vécu selon lui, des millions d’expériences qu’il n’oubliera jamais. 

La Floride continue d’être une destination privilégiée pour les Cubains car le climat est similaire à chez eux et ils y ont bien souvent de la famille. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HILTON GÈRERA LE DIPLOMAT VENDU POUR 835 MILLIONS DE $

Selon le Wall Street Journal, la coentreprise de Credit...

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...