31.9 C
Miami
vendredi, mai 24, 2024

LA FLORIDE RÉAGIT AU COVID -19

Date:

La menace d’une épidémie au coronavirus en Floride est tout à fait possible. Au fait, l’État est décrit comme un bassin idéal pour la propagation de n’importe quel virus de grippe ou autre. En tant que lieu touristique et berceau d’une population vulnérable à cause de son âge plutôt avancée, la Floride est fortement concernée par la menace de ce virus.

Sauver la chèvre et le chou
Le 28 février 2020, les responsables de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont fait passer d’ « élevé » à « très élevé » le statut des risques de propagation et d’impact du nouveau coronavirus à l’échelle mondiale.
En Floride, le gouverneur Ron DeSantis a ordonné au chirurgien général Scott Rivkees de déclarer une urgence de santé publique en réponse aux deux cas confirmés au cours du week-end. Un réside dans le comté de Manatee (Sarasota) et l’autre dans le comté d’Hillsborough (Tampa). Toujours en Floride, 184 personnes sont sous observation.
Au moment d’écrire ces lignes, ce virus a causé six décès aux États-Unis.
Le gouverneur Ron DeSantis et les res-ponsables de la santé de l’État étaient réticents à dévoiler la présence de malades suspects car ils veulent prévenir la panique face à la propagation du virus dans l’État. On sait que la Floride est une destination touristique mondiale dont l’économie dépend fortement de ce secteur.
Il faut toutefois savoir que les prochaines semaines seront cruciales à plusieurs niveaux. Le dévoilement de la véritable situation sur la contention du virus et de l’épidémie aura un effet immédiat sur l’attitude de la population et des visiteurs. Il est trop tard pour sauver la chèvre et le chou, l’économie globale en témoigne déjà. Il est temps de dire la vérité pour que les gens puissent agir en conséquence.

Quoi faire
Selon le Dr. Bruce Aylward de l’OMS, obtenir la coopération de tous pour adopter de simples règles d’hygiène est la méthode la plus facile de réduire la propagation du COVID-19. La chose la plus précieuse que la population puisse faire est de se laver les mains le plus souvent possible durant 20 secondes à l’eau chaude et savonneuse et d’éviter les foules et les grands rassemblements. Les autorités floridiennes rappellent qu’il est aussi souhaitable de faire des provisions de nourriture et de médicaments contre la grippe juste au cas où un mouvement de panique s’installait dans votre milieu.

Actuellement
À l’heure actuelle, le coronavirus ne se propage dans aucune communauté aux États-Unis.
Le CDC (Centers for Diseases Control and Prevention) admet son inquiétude quant à la préparation des régions en Floride et dans les autres États du pays. Sont-elles prêtes à contenir et tester un grand nombre de patients infectés ? Non, pas encore. Le stockage de masques, de kits de dépistage et d’autres équipements de protection pour les travailleurs de la santé sont présentement limités.
Aucun vaccin ne protège contre le COVID-19 et aucun médicament n’est approuvé pour le traiter. La prévention et les interventions non pharmaceutiques sont la stratégie d’intervention la plus importante.

Les prévisions
« Il y a beaucoup de spéculations quant à savoir si l’augmentation de cas mondiaux signifie que cette épidémie est maintenant devenue une pandémie », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève la semaine dernière.

L’étiquette de pandémie n’est pas attribuée lorsqu’une maladie est active sur plusieurs continents, mais lorsqu’elle est hors de contrôle et fait des dégâts importants. L’OMS a utilisé le terme pandémie la dernière fois pour désigner les ravages du virus de la grippe H1N1 qui a frappé en 2009 – 2010 rendant malade plus de 60 millions de personnes aux États-Unis et tuant près d’un demi-million dans le monde.

Il est probable que l’identification de plusieurs nouveaux cas survienne dans les prochains jours, y compris en Floride.
Il est également possible que la propagation de personne à personne continue de se produire. S’il en venait à ce point, la transmission généralisée de COVID-19 en Floride se traduirait par un grand nombre de personnes nécessitant des soins médicaux en même temps. Les systèmes de santé publique et de soins de santé pourraient rapidement devenir surchargés, avec des taux élevés d’hospitalisations et de décès.

La prévention demeure donc la meilleure stratégie de guérison !

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Memorial Day Weekend

Le Memorial Day est une fête nationale américaine célébrée...

NOUVELLES LIMITES SUR LES ÉMISSIONS DE CARBONE

Grâce aux réglementations fédérales visant à atténuer les impacts...

Fermeture des trois dernières brassseries Bru’s Rooms

Les Bru’s Room Sports Grills de Coconut Creek, Pembroke...

LE MOIS DE MAI LE PLUS CHAUD

Selon Brian McNoldy, associé de recherche principal à la...