24.4 C
Miami
samedi, décembre 3, 2022

KEY WEST : 200 ANS D’HISTOIRE OÙ L’ALCOOL ET LES BARS DOMINENT !

Date:

Cette année, la ville de Key West célèbre ses 200 ans et l’alcool et les bars représentent le point central de son histoire.

La Conch Republic est la cité la plus au sud des États-Unis contigus et l’île la plus à l’ouest dans les Florida Keys. Le bar Sloppy Joe’s sur Duval Street est devenu célèbre en tant que lieu de rencontre de l’illustre auteur américain, Hemingway, dans les années 1930.

Mais l’histoire de Key West avec l’alcool et les bars remonte à encore plus loin que cela !

Liens étroits

La Dr Cori Convertito, de la Key West Art & Historical Society (KWAHS), a déclaré à la radio publique WLRN avoir fait des recherches sur l’histoire des bars de Key West. Elle a ensuite créé une exposition à ce sujet au Custom House Museum de la Société et donné une conférence en ligne intitulée Happy Hour With The Historian, titre plutôt approprié !

D’après la docteure, les bars et tavernes ont des liens étroits avec les premiers fondements de Key West en 1822, étant entre autres une ville portuaire. Key West est « de nature transitoire, elle l’a toujours été et continuera de l’être aussi longtemps que l’économie touristique demeurera ».

Elle pense « qu’historiquement, les villes portuaires ont toujours été synonymes de marins et de boisson et Key West ne fait vraiment pas exception à cela. »

En effet ! Si les États-Unis ont connu, de 1920 à 1933, l’interdiction de la fabrication, du transport et de la vente de boissons alcoolisées au pays, la proximité de Key West avec Cuba a permis l’accessibilité aux distilleries de rhum, aux bars clandestins et opérations de contrebande de rhum.

Base navale

Key West est une base navale depuis le début, mais cela s’est vraiment développé pendant la Première Guerre mondiale. La Naval Air Station Key West a ouvert ses portes en 1917 « et a fait venir des marins pour une formation afin qu’ils puissent identifier les sous-marins ennemis », raconte l’historienne à WLRN. « Ils étaient jeunes, avaient de l’argent et cherchaient des choses à faire ». Et à ses dires, la Marine ne leur créait pas d’activités récréatives ! Ainsi, « ces jeunes hommes allaient sur Duval –  Caroline Streets pour se divertir, généralement dans les bars ».

Seconde Guerre mondiale et années 70

La plus grande population à Key West a été dans les années 1950 et 1960, alors qu’il y avait beaucoup de marins de diverses spécialités. Les bars sont ainsi devenus très spécifiques à certains secteurs : sous-mariniers, aviateurs, crevettiers, etc.

Pour Convertito, Key West a toujours trouvé un moyen de rebondir, notamment sur le plan économique. Et c’est ce qui s’est passé après la fermeture de la base navale en 1974, où les bâtiments et commerces sont devenus vacants. C’est ainsi qu’une opportunité a été offerte aux personnes du continent, « en particulier à la population gay, de s’installer ici », signale Convertito. « Comme les propriétés étaient bon marché, que Key West était un peu hors du radar, des clubs de danse et des choses qui s’adressaient à cette population sont apparus, mais étaient ouverts à tout le monde. »

Le bar préféré de l’historienne à Key West est le Green Parrot. Quel est le vôtre ?

Écrivez-nous ! info@lesoleildelafloride.com

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

PROTECTION DES LAMANTINS ET DE LA BAIE DE BISCAYNE

AVEZ-VOUS DÉJÀ CROISÉ UN LAMANTIN ? Ils se font de...

REQUINS BLANCS ET RECORD DE CHALEUR

ILS SONT DE RETOUR ! Chaque année, la fin de la...

LE MOIS DES PRÉVISIONS

Une fois de plus, les ornements de Noël scintillent...

LE BRIGHTLIGHT EN ROUTE VERS LA TREASURE COAST

Des résidents de Port St. Lucie ont été impressionnés...