27.5 C
Miami
mardi, avril 16, 2024

Une ronde finale des plus enlevantes !

Date:

Qui aurait prédit ce scénario après les deux
premières rondes du Honda Classic !

Présenté au PGA National à West Palm Beach du 27 février au 1 mars dernier, le Honda Classic 2020 a su tenir en alertes les amateurs de golf, et ce jusqu’au dernier trou du tournoi. Rappelons que Tiger et McIlroy, deux têtes d’affiches du PGA Tour, ont décidé de prendre une semaine de repos afin de se préparer pour le Championnat des joueurs en mars. Quelques gros noms étaient présents et plusieurs attendaient impatiemment de voir Fowler, Koepka, Mitchell, Rose et cie. Le scénario a toutefois été différent que celui prévu. Aucun de ces joueurs n’a survécu à la coupure avec un cumulatif de +4 et plus et ils ont vu leur tournoi se terminer vendredi, après deux rondes seulement, laissant ainsi des milliers d’amateurs déçus.
Mais la dernière ronde réservait de belles surprises ! Trois meneurs différents lors des trois premières rondes, Tommy Fleetwood entamait la quatrième et dernière ronde au sommet du classement, avec un seul coup d’avance sur Brendan Steele et deux sur Lee Westwood. Venant de nulle part, le Canadien Mackenzie Hughes et le Sud-Coréen Sungjae Im se sont tranquillement glissés vers le sommet du classement. Pendant quelques instants nous avions même une quadruple égalité en tête. S’échangeant la tête du classement à quelques reprises, Im et Fleetwood ont donné un bon spectacle aux amateurs présents. Ce n’est qu’au 18e trou que le grand champion a été déclaré, après que Fleetwood ait envoyé son deuxième coup dans l’eau, terminant ainsi avec un boguey, lui qui avait calé un long roulé pour l’oiselet au trou précédent. Ce boguey l’a rétrogradé au 3e rang, laissant ainsi la deuxième place libre pour Mackenzie Hughes. Im a conclu le tournoi à 6 sous la normale, un coup devant Hughes et deux coups devant Fleetwood. L’an dernier, Mitchell avait remporté le tournoi avec un total de 9 sous la normale.
À 21 ans, Sungjae Im est devenu le plus jeune gagnant du Honda Classic, lui qui a été sacré recrue de l’année sur le PGA Tour l’an dernier.
Il a du même coup signé sa première victoire en carrière sur le PGA Tour et ainsi empoché un chèque de 1 260 000 $.

L’événement en rafale !
• Bien que le Honda Classic se veut un évènement du PGA tour, l’organisation tente d’en faire un événement familial. Feux d’artifices, maquillage pour enfants, terrain de pratique pour les plus jeunes en plus de la section Veterans Outpost qui rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi le pays.

• Luke Donald se souviendra longtemps de la troisième ronde du Honda Classic. En effet, lors de sa présentation au premier trou, l’annonceur a complètement cafouillé, faisant ainsi trois erreurs en quelques secondes ! En commençant par le nom de sa ville natale dont la prononciation laissait à désirer (ok, ça arrive à tout le monde) avant de le nommer comme gagnant de l’édition de 2016, alors que c’est en fait 2006, et la cerise sur le sundae, il l’a rebaptisé Luke McDonald ! Bonne défaite pour avoir manqué son coup de départ.

• Brendan Steele, meneur après la deuxième ronde, un seul coup devant Luke Donald a, comme cadet, le frère de Donald !

À moins d’un changement très majeur, le Honda Classic sera de retour l’an prochain au PGA National… et cette fois espérons d’y voir Tiger.

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

WALT DISNEY WORLD S’AGGRANDIT !

« L’endroit le plus magique sur Terre » a...

ODEUR DE FUMÉEE EN PROVENANCE DES BAHAMAS

ODEUR DE FUMÉEE EN PROVENANCE DES BAHAMAS Des résidents de...

MÉTÉO FORT-LAUDERDALE

Les prévisions mtéorologiques du 10 au 16 avril font...

RESIDENT ORCA

Le Festival International du Film de Miami bat son...