Dale tallon bien en selle

Date:

Dale Tallon est-il toujours le grand patron hockey des Panthers de la Floride?

Les propriétaires viennent de lui donner une promotion, un nouveau titre, un prolongement de contrat de trois ans et une hausse de salaire.

Il occupe maintenant le poste de Président des opérations hockey.

Dans les faits, l’homme qui depuis six ans, bâtit méthodiquement et sans trop grande bavure cette équipe en pleine ascension, vient-il de recevoir un cadeau de grec ?

Le fait que ce bouleversement de toute la direction hockey ait d’abord été annoncé durant l’absence de Tallon, qui assistait au tournoi de hockey en Russie, suscitait certains doutes quant aux intentions du propriétaire Vincent Viola.

Tous les journalistes attachés à la couverture des Panthers, sont restés bouche-bée lorsque l’information voulant que Tom Rowe devenait le nouveau directeur-gérant de cette équipe est apparue.

Comme mauvais plan de communication, on ne fait pas mieux. Tous traduisaient la nouvelle comme un croque en jambe à celui qui avait réussi à redresser cette troupe et surtout, à donner espoir à un avenir certain. On voyait ce geste comme une façon de tasser Tallon dans un poste sans responsabilité.

Le suspense a persisté lorsque l’on a fait savoir que les détails de ce branle-bas seraient connus seulement lorsque Tallon rentrerait au BB&T Center.

Tous les membres de la presse qui côtoient Dale Tallon l’apprécient. Il est toujours disponible et il répond à tous. À ceux qui s’adressent à lui en français, il poursuit en français, sa langue maternelle, étant né à Rouyn, en Abitibi.

Lorsqu’enfin il s’est présenté devant la meute de journalistes, tous ont été soulagés par ses propos.

À moins d’un complot impénétrable, Tallon reste le grand patron de tout ce qui touche l’aspect hockey dans cette organisation.

En plus de tout ce que vient de lui consentir Vincent Viola, Tallon affirme qu’il est soulagé du fait que sa principale besogne sera de poursuivre ce qu’il connait le mieux et ce qu’il est en train d’accomplir, c’est-à-dire, découvrir de nouveaux talents pour compléter une équipe aspirante à la Coupe Stanley.

Fini la paperasse, les calculs de la masse salariale, les détails des contrats. Tout cela est maintenant confié à des spécialistes ayant joué dans ces sphères.

Statistiques avancées

Tom Rowe devient donc le nouveau DG.

Eric Joyce et Steve Werier seront ses adjoints.

Werier supervisera les contrats des joueurs et le plafond salarial.

En fait, la haute direction des Panthers voulait aussi compter sur des hommes capables de manipuler les statistiques avancées, le Corsi et le Fenwick, lesquelles sont devenues des indicateurs précieux pour de plus en plus d’équipes, tout sport confondu. Rowe et Joyce en seront les responsables.

On ne peut être contre le progrès. Le monde du sport est en pleine évolution comme dans bien d’autres domaines. Le magnifique film Money Ball est l’exemple le plus probant qui a montré, dans un sens, l’intérêt à recourir à des méthodes plus sophistiquées pour identifier les qualités ou les déficiences des athlètes. Ces statistiques avancées, comme on les appelle, visent à rendre les joueurs plus performants en évaluant leurs forces et leurs déficiences.

Malgré tous ces a+b+c, le flair d’un véritable homme de hockey ne peut devenir un élément désuet.

Tallon possède justement cet instinct pour découvrir le talent. La preuve : les Panthers ont participé aux éliminatoires cette saison pour la deuxième fois depuis 2012 et sur cette édition, 13 joueurs avaient été des choix de repêchage sous son règne.

Puis à Chicago, il a été l’architecte d’une puissance qui a décroché trois Coupes Stanley.

Son bilan ne peut mentir.

Les experts pourront toujours recourir aux nouveaux critères d’évaluation d’un joueur en scrutant leur Corsi et leur Fenwick, mais le flair de Dale Tallon restera l’élément déclencheur.

Au cours des deux dernières saisons, les Panthers ont accompli des pas de géants dans une jungle où personne ne se fait des faveurs.

Tallon a cerné les besoins de cette équipe. Mieux encore, il a eu le « pif » pour dénicher les pièces manquantes.

Au cours de la dernière saison, son équipe a tout simplement explosé avec 103 points au classement ; un record d’équipe.

Le talent, réuni depuis six ans par Tallon, et le changement de culture qu’il a imposé dans cet entourage ont totalement changé l’image des Panthers.

Devant les succès apportés par Tallon, on voulait donc pousser plus loin et passer à une autre étape dont les critères ne faisaient pas partis du bagage de ce directeur-gérant.

Les propriétaires viennent de montrer, sans équivoque, qu’ils ont foi en l’avenir à la suite du bond impressionnant de leur équipe, résultat du travail de Tallon.

Ils ont donc décidé d’ajouter à leur organigramme, des spécialistes qui, après avoir déposé sur la table toutes leurs conclusions mathématiques, attendront le verdict du seul maître à bord : Dale Tallon.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...