Le premier autobus à deux niveaux fut parisien

Date:

Il est bien connu que les Anglais ont l’art de faire leur les inventions des autres en les transformant un tant soit peu, et dans certain cas, en faire des objets représentatifs de leur culture. L’histoire de l’autobus à deux niveaux est un exemple tout à fait caractéristique.

À Paris de 1853 à aujourd’hui

Ce modèle de véhicule, connu à ses débuts sous le nom français de « omnibus à impérial », a été inventé par la compagnie générale des omnibus (CGO), ancêtre de l’actuelle régie autonome des transports parisiens (RATP), qui le met en service sur son réseau de 1855 à 1913. Tout d’abord avec des voitures de 30 ou 40 places tirées des chevaux, puis par la suite, avec des véhicules à moteur Brillié-Schneider.

En 1913, la direction de la RATP retire de son réseau ce type de transport et il faudra attendre 1966 pour qu’il revienne dans les rues parisiennes avec les autobus Berliet, pour être définitivement mis de côté en 1977 et ce pour trois raisons ; en premier lieu, parce que peu adapté aux rues parisiennes bordées d’arbres, à cause de la proximité des stations ce qui ne donnait par le temps aux passagers de monter à l’étage et enfin, la présence de deux escaliers qui limitait l’espace passager.

Depuis 2001, la RATP exploite seulement quatre lignes spéciales d’autobus à impérial à des fins touristiques en collaboration avec Cityrama.

Aujourd’hui, c’est un type d’autobus répandu dans le monde entier

Deux modèles sont de nos jours très utilisés, l’un avec un toit carrossé et l’autre en version décapotée, utilisés soit pour le transport urbain ou pour le tourisme. On les retrouve principalement dans certaines grandes villes d’Europe ou celles d’anciennes colonies britanniques. Parmi les plus célèbres on peut noter Berlin depuis 1906, Londres depuis 1910 et Hong Kong depuis 1949, mais aussi Paris, Bruxelles et dans des villes d’Europe centrale plus récemment.

Mais disons pour conclure que ce sont les Londoniens qui, en mettant en service le « Routemaster » de couleur rouge en 1956, lui a donné sa dimension emblématique qui persiste encore de nos jours, même si depuis 2005, les nouveaux modèles n’ont plus de plateforme arrière et ont un avant tout vitré et encore plus grave sont progressivement remplacés par des autobus articulés sans second niveau… mais les touristes continuent de photographier ceux qui restent encore en service !

Source : Vous pouvez aussi consulter sur internet les sites suivants qui ont permis de documenter le sujet traité dans cet article : www.amtuir.org et www.wikipedia.org

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

OURAGAN IAN : ÉVACUATIONS VOLONTAIRES

L’ouragan Ian s’intensifie rapidement et pourrait bientôt devenir de catégorie 4 avant de diminuer et atteindre la Floride.

IAN POURSUIT SA ROUTE

Le 24 septembre, 13h00 La tempête tropicale Ian est en...

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...