20.9 C
Miami
lundi, février 6, 2023

Le plaisir, au-delà des besoins de base

Date:

Les êtres humains, tout comme les animaux, cherchent instinctivement à satisfaire trois besoins essentiels à leur survie qui sont; se nourrir, se reproduire et se protéger des facteurs destructeurs de leur environnement.

Ceci dit, dans l’état actuel des connaissances scientifiques, les chercheurs peuvent avancer que seuls les êtres humains ont une conscience de leur existence et de leur devenir dans le temps et par conséquent de leurs besoins. Une telle perception et compréhension les ont amenés tout au long de leur évolution, à dépasser la seule satisfaction de ses trois besoins de base en développant des moyens de survie plus importants, basés sur une dynamique collective.

L’organisation d’un tel espace d’entraide et d’association est à la base de toutes les sociétés animales, mais les humaines y ont apporté une notion très particulière, celle du plaisir! Que ce soit en amour ou en affaires, on peut noter qu’il y a toujours la recherche de cette dimension très subjective qu’est le plaisir. Ce dernier n’a rien à voir avec la satisfaction des besoins de base qui eux peuvent être déterminés de façon très objective et qui sont essentiels à la survie de l’espèce alors que le plaisir ne l’est pas. La procréation (objective) et la jouissance sexuelle (subjective) étant certainement l’exemple le plus tangible.

 Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous souhaite d’être heureux et en santé.

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HILTON GÈRERA LE DIPLOMAT VENDU POUR 835 MILLIONS DE $

Selon le Wall Street Journal, la coentreprise de Credit...

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...