28.7 C
Miami
mardi, juin 25, 2024

La traite des personnes, un fléau en Amérique du Nord

Date:

Aux États-Unis tout comme au Canada, la traite des êtres humains est devenue une industrie lucrative qu’il faut dénoncer
et démanteler immédiatement. Presqu’à 100 % voués à des fins d’exploitation sexuelle, ces crimes se produisent
non seulement dans les grands centres urbains, mais aussi dans les petites villes et les grandes communautés.

En Floride
L’État est classé troisième au pays pour le trafic humain et l’esclavage sexuel. Aux États-Unis seulement, on parle d’une industrie de 32 milliards de dollars qui s’attaque à des jeunes victimes très vulnérables dont l’âge moyen varie entre 13 et 23 ans.
Selon le rapport fédéral sur la traite des êtres humains de 2017, la Floride n’a pas progressé de manière significative dans la lutte contre ce crime. Malgré des nouvelles lois mises en place, la traite des personnes est difficile à démanteler. Il y a tellement de circonstances et d’endroits en Floride qui attirent ce crime. Richissime, drogue, ports de mer, aéroports bondé, population cosmopolite et grandissante rendent tous facile de dissimuler les jeunes victimes et de trouver les clients.
À St. Petersburg, une enquête qui a duré huit mois s’est soldée la semaine dernière par l’arrestation de six adultes accusés d’avoir tenu captif un adolescent de 15 ans et de l’avoir utilisé comme esclave sexuel pendant un an. Un deuxième adolescent était aussi tenu claustré.
La semaine dernière, une femme de Tallahassee a été trouvée coupable d’avoir trafiqué sa propre fille en échange de drogue.
Le trafic sexuel est un problème réel qui perdure 365 jours par an.

Au Canada
Nous savons que des hommes, des femmes et des enfants sont victimes de ce crime. Le site du gouvernement du Canada explique que règle générale, les personnes à risque sont socialement ou économiquement défavorisées, telles que les femmes, les jeunes et les enfants autochtones, les migrants et les nouveaux immigrants, les fugueurs adolescents et les enfants en foyer d’accueil. Aussi, les filles et les femmes attirées vers les grands centres urbains qui y déménagent volontairement.

La Colombie Britannique championne des programmes provinciaux et indique que le Canada a été identifié à la fois comme point de transit et de destination pour la traite des personnes.
Le Canada connaît également des cas de traite à l’intérieur de ses frontières. En raison de la nature cachée du crime, la plupart des activités de traite des personnes ne sont ni détectées ni signalées. Ce crime est une violation grave des droits de l’homme et il faut y remédier.

Alors, soyez alerte.
En Floride, si vous soupçonnez un tel crime, téléphonez au
1-800-96-ABUSE
Au Canada, faites le 9-1-1 ou dénoncez le crime au 1-800-222-8477

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

Démolition d’un des bâtiments de l’école secondaire  Marjory Stoneman Douglas La...

Juillet, un mois très célébré

Pour la majorité des gens, le mois de juillet...

Impensables coupures budgétaires dans la gestion des eaux pluviales !

Ce sont 205 millions de dollars voués à la...

L’été, synonyme d’insectes 

L’été est là et il faut se méfier davantage...