Info Express 18 OCTOBRE 2018

Date:

Prix à la pompe

En ce lundi 15 octobre, la moyenne nationale du prix de l’essence est à la baisse à 2,893 $, alors que la quantité de brut produit au pays est presqu’à un sommet record. En Floride, malgré l’ouragan Michael, le prix moyen à la pompe est à 2,795 $, soit 1,13 $ de moins qu’en Californie!

Avec une croissance plus importante que prévue, l’inventaire du brut national a atteint 410,0 millions de bbl la semaine dernière, selon l’Energy Information Administration (EIA). Malgré cette augmentation, les niveaux sont toutefois inférieurs de 52,2 millions de bbl par rapport à 2017. Le déficit d’une année sur l’autre a contribué à la hausse des prix de l’essence, soit les plus coûteux depuis l’automne 2014.

Au Costco à Davie, notre baromètre favori, le prix affiché est  2,72 $ le gallon de régulier.

 

 

Michael, un ouragan sans merci

Après avoir détruit Panama City et anéanti Mexico Beach, l’œil de la tempête a rasé le Nord-est de l’État comme un ciseau géant, provoquant la misère dans l’une des régions les plus pauvres de la Floride. Un pourcentage élevé de gens de cette région vit dans de vieilles maisons mobiles et autres structures vulnérables. La destruction engendrée par Michael s’étend loin dans les terres car il a gardé son statut d’ouragan, balayant les plantations de pacanes et des champs de coton jusqu’en Géorgie.

L’ouragan a frappé le 10 octobre et depuis, plus de 250 000 clients à travers la Floride étaient toujours sans électricité samedi dernier et le total de victimes a été porté à 17 morts.

Les opérations de sauvetage se poursuivent, non seulement à Mexico Beach, qui a été ensevelie par des vagues pouvant atteindre 14 pieds de hauteur, mais également dans les régions rurales et éloignées. L’acheminement de vivres est difficile et personne ne connaît exactement l’étendue des dommages.

 

 

Les ouragans de l’avenir déjà arrivés?

Les scientifiques étudient le développement des ouragans selon l’effet du changement climatique depuis plusieurs années.  Parmi les conclusions: les ouragans de l’avenir seront plus humides, susceptibles de se déplacer plus lentement et de s’attarder au même endroit.  « Il est presque unanimement convenu que les ouragans produiront davantage de pluie dans un climat plus chaud » a déclaré Adam Sobel, professeur de physique à l’Université Columbia.  Les scientifiques sont aussi d’accord pour dire que le risque d’inondation côtière sera accru, en raison de l’élévation du niveau de la mer, et la plupart croient que les ouragans vont devenir, en moyenne, plus forts. L’échelle Saffir-Simpson, développée au début des années 1970, classe la force des vents des ouragans de la catégorie 1 de 74 à 95 mph, et accorde à la catégorie 5 des vents allant de 157 à 190 mph.

La saison dernière, deux ouragans de catégorie 5, Irma et Maria, ont atteint 180 mph et en 2015, au large de la côte pacifique mexicaine, l’ouragan Patricia a atteint une vitesse de vent anormale et constante de 215 mph faisant appel pour une autre catégorie… la catégorie 6.   Une des prévisions des plus solides est que les tempêtes de l’avenir se déplaceront plus lentement. En fait, l’avenir est arrivé!  Une nouvelle étude de la revue Nature a révélé que les cyclones tropicaux ont réduit leur vitesse d’avancement de 10 % depuis 1949, et de nombreux scientifiques s’attendent à ce que cette tendance se poursuive.

 

 

Miami Dade : Fin des tours à condo

La diminution de la construction de tours à condo dans le comté de Miami Dade est imminente. La demande n’existe pratiquement plus, mais elle n’a rien à voir avec une souffrance de l’économie du pays. Non, c’est plutôt la force du dollar américain qui a fait tarir les arrivées de richesses internationales, faisant chuter les achats de condo.

The Related Group est l’un des plus grands constructeurs d’immeubles à condos en Floride. Son directeur, le bien connu et respecté Jorge Pérez, avoue que sa compagnie a pratiquement cessé d’investir dans ce genre de tours d’habitations pour se tourner vers les complexes de logements abordables. Depuis 2010, il a construit 5 400 unités de condominiums dans Miami Dade.

Toutefois, les records indiquent que The Related Group prévoit commencer la construction de 1 400 logements abordables dans les six à 12 prochains mois. Au cours de la même période, seulement 130 unités de condos sont au calendrier.

Pendant des années, les acheteurs étrangers contribuaient à faire monter le prix du logement. Ajoutez les facteurs de rareté des terrains et les 10 % d’augmentation de la population au sud de la Floride depuis 2010 et la recette devient parfaite pour une pénurie du logement abordable.

En Floride, selon les données produites par l’État, le salaire médian a augmenté de 10 % depuis 2010 alors que que le prix moyen d’une maison dans les comtés de Palm Beach, Broward et Miami Dade, a augmenté de près de 50 %.

 

 

Previous articlepage a suuprimer 1
Next articleHOROSCOPE 11 MARS

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

IAN POURSUIT SA ROUTE

Le 24 septembre, 13h00 La tempête tropicale Ian est en...

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...

GAMBLING : RÉCUPÉRATION DE TAXES !

À l’émission À VOTRE SERVICE, nous recevons M. Philippe...