21.2 C
Miami
mercredi, avril 24, 2024

Le grand héron bleu

Date:

D’un bleu grisâtre, c’est le plus grand héron d’Amérique du Nord et il est tout simplement majestueux ! Les plumes qui poussent sur sa poitrine s’effilochent et forment un tablier unique qui facilite son identification.

C’est un grand échassier que l’on retrouve souvent dans les zones humides près des marais, des berges, des rivières et des lacs. On le voit immobile, le regard fixe, traquant les poissons et autres proies, concentré et attendant le moment de saisir son repas à la vitesse de l’éclair.

Il s’adapte à des climats très différents. C’est pourquoi on peut le retrouver du Sud de l’Alaska jusqu’aux mangroves subtropicales. Il adapte également son alimentation selon les besoins et on peut le voir se nourrir dans les prairies et les champs agricoles. Sa vue lui permet de chasser autant la nuit que le jour. 

La femelle pond entre deux et sept oeufs d’une couleur bleu pâle. L’incubation se fait par les deux partenaires sur une période de 25 à 30 jours.

Le principal danger qui le guette est la destruction progressive de son habitat. Bien qu’il s’adapte facilement, il a besoin des zones humides pour nicher, se reposer et se nourrir. L’avenir de cet échassier dépend des mesures de conservation des habitats naturels.

Le spécimen plus vieux connu a été vu au Texas alors qu’il avait 24 ans et 6 mois rapporte Cornell Lab of Ornithology (Cornell University).

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

En 2024, imprégnez votre demeure de l’esprit French Riviéra !

En décoration intérieure, la tendance French Riviera gagne en...

Félicitations à Jonny Murray !     

Le juge de ligne de la Ligue nationale de...

Brèves

Retour au travail pour les 70 ans et plus Les...

L’économie de l’État continue d’être « hot »

Ceux qui vivent ou visitent la Floride peuvent facilement...