LES RÉCIFS ARTIFICIELS

Date:

Le principe des récifs artificiels, qu’il ne faut pas confondre avec les récifs coralliens naturels ou tout simplement les récifs, est de créer des structures et des espaces dans lesquels des organismes aquatiques, à l’état sauvage, peuvent se développer dans leur milieu naturel. De nombreux programmes ont été mis en place par les pouvoirs politiques des États-Unis, en particulier en Floride.

Le « Reef program » du comté de Broward
Il faut savoir que la côte Atlantique qui borde le comté de Broward est le site de la seule barrière de corail naturelle dans la zone continentale des États-Unis.

Cette vaste zone de récifs qui s’étend sur toute la longueur des plages du comté est divisée en trois parcelles distinctes dites interne, moyenne et externe. Elle se trouve à des niveaux de profondeurs différentes allant de 4,5 m (15p) sur le versant intérieur jusqu’à 27,5 m (90 p) sur le versant extérieur.

Compte tenu de la nature exceptionnelle, le comté de Broward a depuis ces 25 dernières années déposé sur le fond de l’océan, le long de ses 40 km (23m) côtiers, plus de 75 récifs artificiels de formes et de tailles différentes. Le but premier étant de mettre en place des habitats certes artificiels, mais pouvant attirer et fixer localement un large éventail d’organismes marins et compenser ainsi l’affaiblissement des récifs naturels.

Les deux épaves les plus populaires au large
des plages du comté de Broward
Dans cette région côtière du comté, le plongeur expérimenté ou amateur peut découvrir et explorer une grande quantité d’épaves, car les eaux océaniques du Greater Fort Lauderdale sont mondialement connues comme étant le lieu où se trouve la plus vaste collection d’épaves constituant des récifs artificiels en eau chaude de l’Occident.

Le SS Copenhagen, est à l’origine un bateau à vapeur de 100 mètres (325p) de long qui, en 1900, a sombré après avoir heurté le Pompano Dropoff reef south du Hillsboro Inlet. Il repose à 7,5m (25p) de la surface de l’eau au large des plages de Lauderdale-by-the-Sea. C’est aujourd’hui un des cinq musées archéologiques sous-marins les plus populaires.

Le Captain Dan, un ancien bateau de la garde côtière américaine a quant à lui été coulé volontairement en 1990 au large des côtes de Fort Lauderdale.
Il repose à environ 22 mètres (70 pieds) de profondeur.

Trois plages du comté de Broward à seulement quelques
encablures des récifs
Rappelons ici que c’est le seul endroit sur le continent, et aux États-Unis, où il est possible d’explorer un récif corallien à partir de la plage !
Aussi, pour conserver cette faune marine regroupant plus de 650 espèces de poissons et 80 variétés de récifs coralliens, il est demandé aux baigneurs de ne pas y toucher, de ne pas marcher dessus ou encore de s’y tenir debout.

Hollywood, à partir de cette plage très populaire, il faut nager entre cinq à dix minutes pour arriver aux premiers récifs, naturels et artificiels, mais il y a encore plus près, car on peut voir les premiers signes d’un récif à seulement 20 mètres (55p), depuis la plage située à la hauteur de la rue Michigan.

Dania Beach, est également un endroit par excellence pour découvrir le récif naturel situé juste au nord de la jetée.

Deerfield Beach, où se trouve plus qu’un récif artificiel, car il est également artistique. Le 7 juin 2015, la ville a procédé à l’immersion dans l’océan de 14 statues, répliques des Moaï de l’Île de Pâques (Rapa Nui en polynésien), véritables monuments monolithes de 2 à 7m (6 à 22 pieds) de haut. Cet ensemble fixé sur une base d’acier est placé juste en face du Pier International, à une profondeur d’environ 21,5 m (70 p).

L’échec du récif artificiel à base de pneus
Dans les années 1970, environ deux millions de pneus ont été déversés et fixés entre eux par des câbles au large des côtes de Fort Lauderdale.

Le Osborne Tire Reef qui était présenté comme récif artificiel expérimental fut un échec et à la source d’une véritable catastrophe écologique. Les pneus en se désagrégeant produisaient des molécules toxiques pour les organismes marins… et les nageurs, telles que du cadmium et du noir de carbone.
Après trois décennies, un programme de nettoyage budgété à 3,5 millions de dollars et prévu sur une période dix ans a été mis en place avec l’aide des plongeurs militaires.

Réglementation pour explorer les récifs artificiels
Tous ceux et celles qui seraient tentés par l’expérience doivent savoir que l’exploration des épaves et de certains récifs nécessite une certification spéciale individuelle ou de groupe de plongeurs sous le contrôle d’un guide certifié.

SOURCES :
Vous pouvez aussi consulter sur internet les sites suivants qui ont permis de documenter le sujet traité dans cet article :
www.visitflorida.org/ www.wikipedia.com – www.broward.org

Previous articlepage a suuprimer 1
Next articleHOROSCOPE 11 MARS

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...