24.9 C
Miami
samedi, mars 2, 2024

Le retour des flamants !

Date:

La Floride est un endroit fabuleux pour tout photographe animalier. Au-delà de Miami et de ses plages, il y a une faune et une flore formidables à découvrir.

Quoi de mieux pour commencer cette chronique dédiée à la nature que de parler d’un oiseau rare, emblématique et porteur d’histoire : le flamant rose !

Les récits des marchands de plumes des années 1 800 signalent la présence de milliers de troupeaux de flamants dans le Sud de la Floride. Toutefois, depuis la fin du 19e siècle, leur population a été décimée. Le commerce de leurs plumes, la collecte de leurs oeufs et la destruction de leur habitat sont venus à bout de ce si bel oiseau.

Fort heureusement, le vent tourne. Selon le National Geographic, les conditions sont maintenant favorables pour le retour des flamants rose en Floride. 

En effet, les observations de ce bel échassier sont de plus en plus nombreuses. L’État accueillerait maintenant près d’un millier d’entre eux. Bien que les flamants préfèrent rester au même endroit, certains ont recommencé à migrer des Caraïbes jusqu’à la Floride. Selon Steven Whitfield, biologiste spécialiste de la faune, cela indique que les conditions sont réunies pour le retour des populations permanentes.

En 2002, Garf Harrold, observateur à Homestead, voyait quelques flamants par année alors que maintenant il en voit tous les mois.

C’est dans les eaux peu profondes, surtout à proximité de la baie de Biscayne et dans les Everglades, que l’on peut observer ces oiseaux si élégants et si rares. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

L’hymne au printemps

Nous ouvrons la fenêtre sur le troisième mois de...

Des aides pour pallier à la croissance des aéroports de Floride

Afin de soutenir les aéroports de Miami et de...

LES MEILLEURS HAPPY HOUR !

La culture des happy hour détient un solide ancrage...

Réal Béland, une première en Floride !

C’est au Frenchie’s Bar & Grill, le dimanche 3...