Voyager à Cuba à partir de la Floride…

Date:

Les détenteurs d’un passeport canadien n’ont aucun problème à prendre un vol vers Cuba en partance du Canada. Mais est-ce que les Canadiens en visite aux É-U, peuvent voyager en pays communiste comme touriste à partir des États-Unis?

C’est une question sur laquelle se penche Le Soleil de la Floride depuis quelques mois déjà.

On sait qu’avec l’ouverture des relations entre les États-Unis et Cuba, les compagnies aériennes peuvent enfin partir de Fort Lauderdale et de Miami pour faire le saut de crapaud sur l’ile. Mais tout est encore nouveau…

LA LOI C’EST LA LOI

Malgré ce relâchement des sanctions, la loi américaine stipule qu’il est interdit aux citoyens des États-Unis, aux résidents permanents et aux autres personnes soumises à la juridiction des États-Unis, d’effectuer un voyage touristique à Cuba.

En date du 14 octobre 2016, l’U.S. Department of the Treasury a émis une mise à jour des amendements spécifiques pour les voyages et les bagages qui accompagnent les arrivants et les partants pour Cuba.

Toujours est-il que conformément à la Loi de 2000 sur la réforme des sanctions commerciales et la promotion des exportations (TSRA), les gens sont autorisés à voyager vers Cuba à partir des É-U, à condition qu’ils fassent parti de l’une des 12 catégories d’activités dentifiées dans les documents de réglementation. Que vous soyez Canadien ou non.

Les catégories

Tous les voyageurs en partance des États-Unis, incluant les visiteurs canadiens, doivent faire une demande de visa. Le but de leur voyage doit correspondre, sous réserve, à un des critères suivant:

La visite des membres de la famille, visite officielle du gouvernement des États-Unis, activité journalistique, travail de recherche professionnelle et réunions professionnelles, voyage éducationnel, activités religieuses, activités artistiques, soutien au peuple cubain, projets humanitaires, activités de fondations privées ou des instituts de recherche ou d’enseignement et enfin, un voyage ayant pour fin, l’exportation, l’importation ou la transmission de matériel d’information.

S’ils comblent les exigences, une demande de visa doit être faite à l’achat du billet d’avion.

Ceci semble bien compliqué.

Mais au fait, tout bon samaritain qui apporte des livres et articles scolaires et prévoit la visite d’une école ou bibliothèque, peut possiblement satisfaire les exigences de l’une des catégories acceptées.

Lors de la réservation, l’agence de voyage ou la compagnie aérienne, dirige le client vers un site Web où il est possible de faire une demande de visa en ligne.

Le cout du visa varie entre 160 $ et 190 $ US, selon la catégorie de la vocation.

Pour les détails et une description complète des couts et conditions permettant de voyager à Cuba à partir des États-Unis, visitez :

www.ustraveldocs.com et www.treasury.gov/resource-center/

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...

GAMBLING : RÉCUPÉRATION DE TAXES !

À l’émission À VOTRE SERVICE, nous recevons M. Philippe...

IMMOBILIER : CÔTE OUEST DE FLORIDE 

À VOTRE SERVICE, nous recevons Daniel Tremblay, agent immobilier...