28.7 C
Miami
mardi, juin 25, 2024

UN PAS DE PLUS VERS L’IMPORTATION DES MÉDICAMENTS CANADIENS

Date:

Une somme de 10,3 millions de dollars a été votée pour aider à mettre en œuvre le programme d’importation de médicaments du Canada. Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, avait initialement réquisitionné le double de ce montant.

En 2019, l’Assemblée législative avait adopté une mesure permettant à la Floride d’établir des programmes pour importer des médicaments à moindre prix en provenance du Canada. Certains autres pays européens faisaient partie du lot. Le projet est maintenant en marche car les négociateurs de la Chambre et du Sénat qui s’activaient à élaborer les détails d’un budget pour l’exercice commençant le 1er juillet, ont débloqué les fonds.

Les 10,3 millions alloués serviront à embaucher un entrepreneur qui aidera l’Agence administrative des soins de santé à élaborer le programme d’importation.
L’administration Trump n’a pas encore donné son approbation finale bien qu’elle était largement en faveur du projet l’an dernier.

Impact minime
Il ne faut pas croire que cette avenue envisagée par le gouvernement américain est la solution au problème des coûts faramineux des produits pharmaceutiques aux États-Unis !
Comme l’expliquait Susan Harper, Consule générale du Canada à Miami, lors d’une conférence donnée dans le cadre du CanadaFest 2020 en février dernier, l’importation en vrac des médicaments sur ordonnance sera loin de combler le malaise américain. « Le marché canadien est trop petit pour avoir un impact sur les prix des médi-caments aux États-Unis » précise madame Harper.
« Les Américains consomment 44 % de l’approvisionnement mondial des médicaments sur ordonnance, comparativement à 2 % pour le Canada. » Le pays n’a pas le pouvoir d’acheter davantage et d’exporter les surplus.
Bien que le Canada encourage la Floride à trouver des solutions nationales pour diminuer le prix des produits pharmaceutiques, il met l’emphase sur la réalité que son aide aura un impact plutôt minime.
L’État de Floride espère quand même soulager la charge.

Les consommateurs qui s’attendent très bientôt à payer moins cher pour leurs prescriptions seront doublement déçus car les médicaments importés serviront d’abord à réduire la facture des soins de santé financés par l’État. Ce sont les bénéficiaires de Medicaid et les détenus dans les prisons de Floride qui profiteront du programme.

La Maison Blanche a également donné des lignes directrices aux fabricants américains pour qu’ils importent, eux aussi, du Canada, permettant éventuellement aux consommateurs d’obtenir des médi-caments moins chers dans les hôpitaux et les pharmacies. Les produits qui doivent être injectés, comme l’insuline et les substances contrôlées de type analgésique opioïde, sont exclus de la proposition d’importation en Floride.

La mesure adoptée en 2019 par l’Assemblée législative permettait aussi d’établir des programmes d’importation de médicaments avec certains pays d’Europe.

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

Démolition d’un des bâtiments de l’école secondaire  Marjory Stoneman Douglas La...

Juillet, un mois très célébré

Pour la majorité des gens, le mois de juillet...

Impensables coupures budgétaires dans la gestion des eaux pluviales !

Ce sont 205 millions de dollars voués à la...

L’été, synonyme d’insectes 

L’été est là et il faut se méfier davantage...