Où va l’industrie hôtelière?

Date:

Est-ce que l’industrie hôtelière de la Floride régresse?

C’est ce que l’on pourrait croire en se fiant aux dernières statistiques tirées du rapport de STR, organisme qui se penche régulièrement sur les tendances de ce marché.

Ce qui porte à penser que moins de chambres d’hôtel sont occupées dans les comtés de Miami Dade et Broward, c’est qu’une baisse de clientèle a été remarquée à chacun des quatre derniers mois.

En janvier dernier, dans Broward, on enregistrait une diminution de 2,5 % de location par rapport à la même période l’an dernier.

Dans Broward, on cite le mois d’octobre comme référence pour montrer qu’au cours de ce mois de 2016, la fréquentation avait chuté de 3,9 %, tandis que dans Miami-Dade, la clientèle s’était rétrécie de 6,2 % en comparaison au même mois de 2015, une diminution tout de même significative.

Ce phénomène a peut-être favorisé les touristes qui viennent en Floride puisque l’on remarque que le prix des chambres avait diminué durant ce ralentissement.

Dans Miami-Dade par exemple, les hôtels exigeaient un taux moyen de 215 $ par jour en janvier dernier comparativement à 237 $ pour le même mois de 2016.

Dans Broward, les hôteliers étaient un peu moins gourmands cette année en offrant une chambre à 168 $, toujours en janvier, soit quatre dollars de moins que l’an passé.

L’occupation atteignait 80 % de sa capacité dans Broward soit 2 % de moins qu’en janvier de l’an dernier.

Toujours en retenant janvier à titre de comparaison au niveau des revenus, cette industrie a connu un revers de 10 % en 2017 dans Miami-Dade et de 5 % dans Broward.

Les spécialistes de ce marché avancent plusieurs raisons pour expliquer ce ralentissement qui de toute évidence, aura touché tous les hôtels du Sud de la Floride.

D’abord, ils considèrent que le premier facteur qui a engendré ces pertes est la hausse importante du nombre de chambres disponibles en raison de la construction de plusieurs nouveaux hôtels.

On peut en déduire que la progression de la clientèle n’a pas suivi les nouvelles disponibilités.

En un mot, l’offre dépassait la demande.

Les maux

Mais les experts aiment attribuer cette difficulté à la mauvaise la crise du Zika qui, durant de nombreux mois, a fait les grands titres des médias d’information jetant la méfiance chez les vacanciers, qui prévoyaient venir en Floride.

On considère que l’attentat qui a fait cinq victimes le 6 janvier dernier, à l’aéroport de Fort Lauderdale a aussi lourdement pesé dans la balance.

On insiste également sur la force du dollar américain qui a évidemment une influence néfaste sur l’économie de l’Amérique latine et qui tient le huard à une disparité très désavantageuse pour les Canadiens qui veulent venir aux États-Unis.

On ne parle pas dans le rapport de la popularité d’Airbnb, mais cette organisation, qui offre des chambres de résidences privées à moindre prix au tourisme, gruge lentement la clientèle des hôtels.

Les hôteliers doivent sûrement vivre des moments inquiétants lorsque l’on voit les nouveaux projets des investisseurs qui continuent à construire des hôtels dans le Sud de la Floride. Ils s’emballent devant les projections de la hausse du nombre de touristes dans les années futures, sans s’attarder sur la concurrence de plus en plus féroce.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...