Olive Garden nouvelle recette de profits

Date:

La chaine de restaurant Floridienne, Olive Garden, semble avoir surmonté une crise économique qui afflige encore ses compétiteurs. Depuis trois ans, de simples mesures ont été insaturées et les résultats mijotent dans une nouvelle sauce…

 

La chaîne a rebondi grâce à un resserrement des plats principaux offerts au menu et en baissant les prix. Le format s’est avéré gagnant en attirant une nouvelle clientèle : les millénaires.

Renouveau

Ce sont deux sources improbables qui ont rendu la chaîne de restaurants italiens Olive Garden, profitable de nouveau : les jeunes consommateurs millénaristes et les repas à emporter.  Étonnamment, la jeune clientèle surtout désireuse d’encourager les petits restos « hip » au détriment des grandes chaines, a adopté le nouveau concept des restaurants Olive Garden.  

La chaine a modifié son large menu en retirant certains plats de pâtes moins profitables et en gardant les prix le plus bas possible. Au cours des trois dernières années, Olive Garden a introduit une série d’articles de menu abordables, y compris des soupes, des salades et pain à volonté pour seulement sept dollars. Olive Garden a également connu un gros essor dans le département du « take out », alors que bien des compétiteurs se heurtent à faire la livraison.  Au dernier trimestre, le « take out » représentait près de 13 % des ventes totales d’Olive Garden. Les commandes à emporter ont bondi de 58 % au cours des dernières années.

 

La cible principale

Pour la petite histoire, le premier Olive Garden a ouvert ses portes en décembre 1982 à Orlando. Sept ans plus tard, la chaine comprenait 145 maillons qui faisaient le délice des clients et du fondateur, Bill Darden. En janvier 2017, Olive Garden opère 844 locations et génère 3,8 milliards de dollars en revenus.

Gene Lee, CEO de Darden Restaurants, a déclaré que les millénaires représentent 30% des clients, bien qu’ils ne forment que 24% de la population.

Apparemment, les jeunes consommateurs n’ont pas complètement abandonné les habitudes de leurs parents baby-boomers. Eux aussi achètent des maisons, commencent une petite famille et vont se reposer dans les restaurants. La seule différence, c’est qu’ils le font un peu plus tard que leurs parents. Les millénaires sont rendus au stade d’avoir des enfants, et les jeunes familles demeurent la clientèle principale d’Olive Garden.

 

Grande récession

Bien qu’Olive Garden ait survécu allègrement la dernière grande récession, les consommateurs ont continué à dépenser que pour les meilleures valeurs après l’impasse. 

C’est alors que les ventes chez l’italien ont chuté à partir de 2012, car les chaînes rapides s’étaient redressées en offrant des aliments de qualité à des prix plus que raisonnables. Bill Darden a vite compris et répondu aux attentes des clients et le succès se fait sentir dans les assiettes et sur papier. Les ventes d’Olive Garden ont augmenté de 4,4 %  au dernier trimestre par rapport à l’année précédente.

Chez la compétition, Macaroni Grill doit fermer des restaurants alors que Carrabba’s Italian Grill tire de la patte avec un déficit de 2 % par rapport aux ventes de l’an dernier.

 

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...