Nouveau rongeur infecte en Floride

Date:

Une nouvelle bibitte s’apprête à faire des ravages dans le sud de la Floride. Il faudra être plus alerte pour contrer ses méfaits. Vaut mieux prévenir que guérir. Et dans ce cas, il pourrait en coûter cher pour réparer ses dégâts, surtout qu’elle est sournoise et fait ses ravages en sourdine.

Une termite hybride vient de naître dans notre région. L’amour entre une espèce souterraine asiatique et une autre de Formose a donné naissance à ce nouveau rongeur beaucoup plus vorace et destructeur.

Thomas Chouven, un scientifique d’une université, révèle que la progéniture de ce ravageur se multiplie de façon exponentielle avec des gènes extrêmement plus dévastateurs que ce que l’on a connu jusqu’ici.

La reproduction de ces termites nait sous terre et s’infiltre dans les bâtiments.

Cet accouplement produit doublement l’espèce qui pourrait apparaître comme une armée dans peu de temps.

Toutefois, les chercheurs sont incapables de prévoir si ces colonies hybrides pourront tolérer à la longue, les hautes chaleurs de la Floride et si elles seront stériles comme d’autres familles de rongeurs.

Même devant ces espoirs de non reproduction, ces termites pourraient tout de même constituer un inconvénient important.

Longue vie

L’entomologiste Nan-Yao Su, de l’institut Research and Education Centre UF de Fort Lauderdale, soutient que ces termites peuvent vivre 20 ans et former une population de 20 millions, un potentiel extrêmement dommageable.

Bruce Edwards, propriétaire d’une entreprise, fait la guerre à ce spécimen et soutient que les produits utilisés pour détruire les familles déjà établies en Floride viendraient à bout de ces nouveaux arrivants.

L’antidote utilisé par son entreprise est placé autour des résidences, et transporté dans les maternités des termites. Cela provoque, dans les nids, une totale contagion de la reine et de la colonie.

Le traitement serait le même déjà efficace en sous-terrain.

Le croisement des ces deux familles a été découvert par Tomas Chouvenc autour de sa propriété à Fort Lauderdale, il y a deux ans.

L’accouplement entre le mâle et la femelle se fait dans une branche d’arbre séchée ou dans une petite ouverture de la maison.

Les scientifiques ont surveillé leur mouvement et ont découvert que la période de fécondité se prolongeait durant 26 jours, tout en observant l’accouplement des deux espèces à l’état sauvage.

Ils ont ensuite expérimenté en laboratoire ce qui a démontré clairement que les deux espèces parvenaient à procréer.

C’est là qu’ils ont fait le constat que la reproduction se multipliait par deux par rapport aux familles termites déjà existantes en Floride.

En plus, le docteur Su affirme qu’en plus, la nouvelle espèce consomme deux fois plus rapidement les matériaux qu’ils préfèrent bouffer.

Ces termites ont migré dans le sud de la Floride lors de voyages à bord de navires et de yachts privés. Ils se sont propagés d’abord dans le comté de Miami-Dade. Puis, ils ont étendu leur territoire à la grandeur du Sud de la Floride.

Les exterminateurs s’affairent à expérimenter un nouvel anesthésiant afin de contrer ce qui pourrait devenir un envahisseur embarrassant, dont la destruction entrainerait des coûts de réparation particulièrement onéreux.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...

L’ART POUR CONTRER LES ORDURES 

Depuis belle lurette, le Floridien Xavier Cortada se consacre...