24.4 C
Miami
samedi, décembre 3, 2022

Naïveté sur réseaux sociaux

Date:

Votre nom se trouve peut-être sur la liste d’un cyber profiteur et vous n’avez aucune idée… Et dans bien des cas, c’est vous qui lui avez donné gratuitement la clé de votre vie privée et l‘accessibilité à vos biens.

Alors, bonne chance si vous vous croyez à l’abri de ces inspecteurs malicieux.

Et juste au cas où vous doutez, voici des exemples et preuves que plusieurs n’ont aucune idée comment une simple conversation sur Facebook ou la publication d’une photo heureuse, peuvent représenter la poule aux œufs d’or pour les poltrons.

Se faire à l’idée

Jadis, on téléphonait nos amis pour communiquer une nouvelle, on lisait le journal pour les annonces classées et on se rencontrait pour un café et jaser en groupe. Aujourd’hui, on clavarde notre vie sur Facebook, incluant nos allers et venues. On a beau se préoccuper des paramètres de sécurité, cela ne suffit plus pour préserver notre identité et biens matériels. On ne peut contrôler les paramètres de nos amis et ceux des amis de nos amis. Et on ne connait pas toujours

Jeanne, une dame d’Hallandale Beach a présentement la trouille.

Elle avait affiché sur le réseau social, sa location à l’aéroport de Fort Lauderdale et celle à son arrivée en Europe. Quelques jours auparavant, elle avait reçu une tonne de vœux d’anniversaire sur Facebook… « Bon 60ème Jeanne! »

Elle se croyait bien à l’abri car son profil sur Facebook ne spécifie aucunement l’année de sa naissance, seulement la date d’anniversaire. Sauf que les cyber-fraudeurs savent lire et calculer. On lui a souhaité bon 60ème. BINGO! Et en boni, ils savent maintenant dans quel pays et quand elle utilisera l’argent plastique.

Comment ça marche

Il faut savoir que les arnaqueurs d’information sur les médias sociaux vendent souvent l’information a des fraudeurs plus haut placés qui eux, agiront en temps et lieu.

Ces derniers, avec des moyens illégaux plus sophistiqués, peuvent accéder aux comptes bancaires, cartes de crédit, mots de passe et autres.

Dans le cas de Jeanne, en plus des informations sur son identité personnelle, elle avait déclaré quand sa maison serait vide! Une autre opportunité pour un autre type de voleur.

Même si rien n’est arrivé à sa demeure durant son absence, Jeanne a eu certaines complications avec sa carte de crédit et elle n’en connait pas encore la cause et elle a trouille.

Et ils sont des millions, aussi naïfs que Jeanne.

Arnaqueurs spécialistes des sites spécialisés

Les autorités policières ont récemment avisé les utilisateurs des médias sociaux de ne pas parler de leurs plans de vacances!

Des arnaqueurs spécialistes dans le dépistage d’informations personnelles véhiculées sur les babillards de médias sociaux sont à l’œuvre.

Ceux qui recherchent ouvertement une habitation en Floride pour l’hiver ou des aubaines vacances sur des sites demandant de cliquer sur « accepter » les conditions d’utilisations sont des proies.

Consultez les annonces publiées dans les journaux et magazines et parlez au téléphone pour discuter des modalités de l’entente. C’est beaucoup plus discret que des conversations ouvertes sur les médias sociaux.

Si vous craignez une violation de vos informations, la dernière édition du magazine Consumer Reports, offre 66 façons de contrôler vos renseignements et suggère de vérifier si votre identité est « à vente » sur le web.

Pour rechercher si votre identité est compromise, la liste des entreprises et médias sociaux qui ont été la proie d’arnaqueurs se retrouve au www.haveibeenpwend.com

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

PROTECTION DES LAMANTINS ET DE LA BAIE DE BISCAYNE

AVEZ-VOUS DÉJÀ CROISÉ UN LAMANTIN ? Ils se font de...

REQUINS BLANCS ET RECORD DE CHALEUR

ILS SONT DE RETOUR ! Chaque année, la fin de la...

LE MOIS DES PRÉVISIONS

Une fois de plus, les ornements de Noël scintillent...

LE BRIGHTLIGHT EN ROUTE VERS LA TREASURE COAST

Des résidents de Port St. Lucie ont été impressionnés...