Les voitures électriques… bien du chemin de fait!

Date:

Dans les années 50, après la création des moteurs électriques pour les voiturettes de golf, les environnementalistes reconnaissaient la pollution associée aux engins à carburant. Les visionnaires eux, envisageaient déjà le jour où les automobiles fonctionneraient sans dépraver l’atmosphère!

Il reste encore bien du chemin à faire pour que l’évolution des véhicules verts mène à la déchéance des voitures « qui marchent au gaz ». Mais pour la première fois de l’histoire, l’industrie de l’automobile est sérieusement en mouvement dans cette direction.

Les angoisses

Finalement, la production des véhicules électriques ZEV (zero emission vehicle) est devenue concurrentielle car selon la loi, les manufacturiers n’ont plus le choix.

En effet, Mercedes-Benz, BMW, Chevrolet, Fiat, Toyota, Ford, Kia, Volksvagen et Nissan sont maintenant dans la course, aux côtés de Tesla. Nous pouvons remercier les organismes de réglementation de l’État de la Californie avec leur programme ZEV datant de 1990. Il a plus qu’aidé à faire avancer ce projet sur le continent américain!

Ainsi, aujourd’hui, les consommateurs retrouvent sur le marché, des voitures électriques performantes à des prix plus abordables pour une vaste partie de la population.

Le hic? Les inquiétudes concernant la distance et la facilité d’alimenter la voiture. Même si la recharge s’effectue à 80 % à la maison, l’idée de conduire une automobile électrique en sachant qu’elle s’immobilisera après un certain nombre de km est anxiogène. Pour que la mobilité électrique rencontre le succès, il est primordial de réduire le côté angoissant du rayon limité du véhicule.

Une façon d’y arriver, c’est d’implanter une infrastructure de recharge rapide, visible et facilement accessible.

Solution en marche

Doc Bornee est une création québécoise avec maintenant une filiale aux États-Unis, répondant à ce besoin d’infrastructure. (Docborneeusa.com ).

« Nous offrons une borne de recharge Wi-Fi qui peut être en même temps un parcomètre publique» raconte Monsieur Martin Pednaud, propriétaire et directeur de Doc Bornee aux États-Unis. « Les commerces et endroits publiques installent ces bornes qui ne requièrent aucune carte de membre et acceptent les cartes de crédit, de débit et la monnaie! D’ailleurs, un projet pilote au Young Circle à Hollywood est en cours » dit-il.

Pour sa part, Tesla Motors a mis en place 557 stations avec 3 181 super-chargeurs, stratégiquement situés aux États-Unis pour les clients voyageurs de longue distance. En 28 minutes, la voiture se recharge pour 240 miles.

Maintenant que BMW, Mercedes-Benz et Nissan se sont ajoutés à liste des manufacturiers de voitures vertes, la croissance est désormais exponentielle.

Il faut se mettre à l’évidence, la planète étouffe et les grands joueurs n’ont plus le choix que d’investir en ce sens.

Économie

Les propriétaires de voitures électriques sauvent de gros sous à la longue. Monsieur Pednaud et son épouse possèdent chacun une Chevy Volt depuis quatre ans. Ils n’ont jamais utilisé d’essence depuis! Le fait de n’avoir aucune maintenance à effectuer sur la voiture (aucun changement d’huile, de freins etc.) et de payer moins de 1, 10 $ d’électricité par 50 miles, a contribué à des économies substantielles. «Tout ce qu’il faut faire, c’est de vérifier l’huile aux deux ans » dit-il!

Surtout, il faut regarder plus loin que notre poche.

Les bénéfices environnementaux sont une affaire sérieuse et urgente.

82 millions de voitures…

Le transport routier représente le tiers des émissions de gaz à effet de serre en Amérique du Nord. Les véhicules entièrement électriques en produisent zéro. Et la quantité que les centrales électriques dégagent pour recharger les batteries, demeure pas mal inférieure à celle produite par la combustion d’un moteur à essence ou au diésel.

Les chercheurs évaluent que l’utilisation de voitures vertes réduira la pollution de 38 %, soit l’équivalant de retirer de nos routes, les émissions de 82 millions de voitures conventionnelles.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LE DÉPLACEMENT DE MIGRANTS VERS LES DES ÉTATS DÉMOCRATES, AVEC LA FLORIDE EN EXEMPLE.

Aujourd’hui nous recevons monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

IMMOBILIER : CÔTE EST ET SUD-EST DE LA FLORIDE

À votre service, nous recevons aujourd’hui madame Valery Ouellette,...

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...