26.9 C
Miami
mardi, juin 18, 2024

Les sapins de Noël plus rares et plus chers

Date:

Les consommateurs américains devraient acheter environ 27 millions de sapins cette année, ce qui est à peu près le même volume qu’au cours des deux dernières années.

Si au Canada les consommateurs commencent à trouver que l’achat d’un arbre de Noël coûte un peu cher, ils doivent se consoler en comparant le coût du sapin que les Floridiens et les « Snowbirds » décoreront.

Le prix fait un bond à chaque année aux États-Unis, en Floride en particulier où on dit que la pénurie de sapins commence à se faire sentir.

Depuis 40 ans, un revendeur dans ce commerce avec ses trois frères, possédaient quatre points de vente ici en Floride. Mais cette année, en raison d’un manque de fourniture, il limite son commerce à deux endroits seulement.

La situation avait commencé à se détériorer à ce niveau l’an dernier mais on dit que les choses s’aggravent cette année.

Pour le moment, la rareté ne semble pas se manifester mais les vendeurs croient qu’il sera sage de ne pas attendre à quelques jours du 25 décembre pour magasiner l’arbre.

Si les stocks diminuent comme on le prévoit, le prix pourrait bien faire un autre saut en avant.

S’il y a pénurie, c’est la conséquence de la crise de 2008. Le croyez-vous?

C’est que la pousse des sapins de Noël est un cycle d’environ dix ans pour un arbre de sept pieds. Cette année on facture les arbres 10 $ de plus que l’an dernier en raison de la rareté et du coût du transport.

Ainsi, un sapin de six pieds coûte 70 $ et ceux de sept pieds, la taille la plus populaire, se vendent 80 $.

Après cela il faut débourser une petite fortune pour chaque pied de hauteur supplémentaire.

Pour un arbre de neuf pieds, on déboursera 140 $ et pour un sapin décoratif d’extérieur de 13 pieds, il faudra payer 550 $ puisque qu’il faut 18 ans pour atteindre cette maturité.

Le prix chez les vendeurs du coin de la rue est plus élevé que chez les commerces comme Publix et Home Depot,  où les arbres sont moins beaux.

Un arbre de six ou sept pieds coûte 49,99 $ chez Publix et un sapin de sept à huit pieds vaut 59,99 $ tandis que chez Home Depot, les sapins de six pieds sont à 39 $ et dix dollars de plus par pied supplémentaire.

 

La crise

Lors de la grande récession, qui remonte à une décennie,  plusieurs producteurs n’ont pas survécu aux temps difficiles des marchés économiques. Pas plus que bien d’autres propriétaires d’entreprises. Voilà la source de la rareté.

Autres misères, les soubresauts climatiques au Canada ont affecté ce marché.   Au Nouveau Brunswick, les pépinières sont ensevelies par la neige à la suite de plusieurs tempêtes dès novembre, ce qui empêche les producteurs de couper les sapins et de les transporter en quantité suffisante.

En Nouvelle-Écosse, le gel printanier a retardé et endommagé la production des conifères.

Au Québec, on compte de nombreux producteurs qui exportent du côté américain et qui heureusement, ne connaissent pas d’embêtement majeur.

Puis en Caroline du Nord on fait face à une pénurie des sapins Fraser, les plus populaires de la côte est, ce qui a incité certains commerçants de l’État à s’approvisionner de sapins baumiers en provenance de la Nouvelle-Angleterre.

Dans cet État, les ouragans ont aussi décimé la production.

En Oregon, certains consommateurs achètent des sapins Fraser de l’Est au lieu des sapins nobles, les plus populaires de la côte ouest. Mais ils sont aussi plus chers, c’est-à-dire 109 $ l’unité.

Terry Jorgensen vend des sapins depuis six ans sur un terrain de la Federal Highway à Fort Lauderdale.

Il en écoule environ 1 500 chaque année. Il invite les consommateurs à ne pas trop attendre s’ils ne veulent pas se satisfaire de petits squelettes.

 

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...