23.3 C
Miami
lundi, décembre 5, 2022

Gin St. Laurent… … distillé à Rimouski et attendu à Miami !

Date:

La curiosité et l’ingéniosité de certains Québécois ne cessent d’étonner, surtout lorsque le fruit leur acharnement est en route vers un marché international.

Joël Pelletier et Jean-François Cloutier font luire la région du bas du fleuve sur la mappemonde, grâce à leur Gin St. Laurent, fièrement issu de leur distillerie artisanale, établie à Rimouski.

Et l’aventure ne fait que débuter…

Les algues du St-Laurent

Le 4 avril dernier, lors d’une conversation téléphonique avec Joël Pelletier, co-fondateur de La Distillerie du St. Laurent, les bancs de neige engourdissaient encore le paysage autour de lui. Mais à l’intérieur du bâtiment de la distillerie, ça trimait fort pour produire le mystérieux Gin aux algues et faire place au nouvel alambique de cuivre (2 000 ml), qui donnera vie au précieux Whisky, à l’origine de cette belle aventure.

« En 2013, Jean-François et moi voulions pousser notre curiosité sur la production artisanale de Whisky. Mais puisqu’une seule micro-distillerie existe au Québec, il a fallu aller à Chicago pour puiser l’information qui a transformé notre passion en une entreprise », raconte Joël, ancien caméraman pour Radio-Canada. 

Le bas du Fleuve étant le plus grand producteur d’orge au Québec, on comprend que le concept leur semblait intéressant. À force de se butter à des législations complexes, les deux pionniers ont finalement obtenu les permis nécessaires pour produire des spiritueux artisanaux.

« Le Whisky est très en demande dans le monde et il coute cher à produire » raconte Joël. Et le Gin St. Laurent a été créé pour supporter financièrement la passion que les deux compères entretiennent pour le Whisky. Produit à raison de 8 000 bouteilles par mois pour la SAQ, le Gin St. Laurent est 100 % naturel et inspiré par la mer.

Sa couleur verdâtre et son gout minéral salin, provenant d’une algue laminaire, récoltée à la main dans la région de l’Ile Verte, lui ont mérité les grands honneurs au New York Spirits Competition 2016, en plus de remporter le titre de Canada Gin Distillery of the Year.

Visite et dégustation

Les deux partenaires sont en train de produire un rhum, de perfectionner leur recette de Whisky et travaillent d’arrache-pied à créer une tradition exceptionnelle en région.

« Le côté législatif de divers paliers gouvernementaux ne nous permet pas d’offrir sur place, la vente et la dégustation de nos spiritueux artisanaux » explique Joël. « Mais nous venons de recevoir la bonne nouvelle que nous pourrons développer cet aspect pédagogique de la distillerie très bientôt! » Ce sera fantastique pour le tourisme dans la région.

Alors, comment déguster ce gin rimouskois ici en Floride? Joël suggère d’y ajouter du jus de pamplemousse frais et du Lillet blanc et de servir sur glace. Voilà la recette du parfait cocktail Miami style !

Sauf qu’il faudra attendre un peu… à moins de rapporter en Floride, quelques bouteilles dans nos bagages.

Le Gin St. Laurent sera exporté sur le continent européen en premier. La Suisse, la France, l’Angleterre et la Scandinavie, s’enticheront de la concoction avant qu’elle soit disponible aux États-Unis.

Heureusement pour nous, il y a toujours l’option de la valise!

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

PROTECTION DES LAMANTINS ET DE LA BAIE DE BISCAYNE

AVEZ-VOUS DÉJÀ CROISÉ UN LAMANTIN ? Ils se font de...

REQUINS BLANCS ET RECORD DE CHALEUR

ILS SONT DE RETOUR ! Chaque année, la fin de la...

LE MOIS DES PRÉVISIONS

Une fois de plus, les ornements de Noël scintillent...

LE BRIGHTLIGHT EN ROUTE VERS LA TREASURE COAST

Des résidents de Port St. Lucie ont été impressionnés...