Floride de plus en plus près de Cuba…

Date:

Cuba se rapproche de plus en plus des États-Unis et particulièrement de la Floride, géographiquement parlant.

Pendant que les tergiversations se poursuivent entre les émissaires des deux pays, un geste carrément significatif vient d’être posé lorsqu’une banque américaine a ouvert ses portes aux transactions cubaines.

La Banque Stonegate de Pompano en Floride, confirme qu’elle accepte dorénavant les comptes commerciaux cubains.

Ainsi, ces services bancaires allégeront le fardeau de la Section des intérêts de Cuba en matière de délivrance des visas de voyage et d’autres fonctions associés à une éventuelle ambassade de Cuba, à Washington.

Il pourrait s’agir de la première étape d’une normalisation des relations bancaires entre les deux pays, ce qui ouvrirait les portes aux entreprises américaines désirant avoir un pied à terre à Cuba ou tout au moins, entretenir des liens commerciaux.

L’un des effets positifs de l’ouverture de comptes cubains à la banque Stonegate, est la facilité que cela procure aux voyagistes cubains.

D’ailleurs, les États-Unis ont commencé à émettre des licences pour des services de traversiers entre la Floride et Cuba.

On négocie

Pendant ce temps, les négociations progressent rondement, donnant espoir à une entente éventuelle laquelle permettrait de mettre un point final à l’embargo imposé par le Président John F. Kennedy, le 3 février 1962.

Cette décision avait mis fin à toute relation diplomatique et commerciale entre les deux pays.

L’une des plus importantes négociations entre les représentants américains et cubains repose sur l’exigence des États-Unis que le gouvernement cubain respecte les droits humains fondamentaux et universels.

Un représentant de la Maison Blanche a répété qu’il y a toujours trop de militants politiques cubains et journalistes cubains qui se voient interdire une totale liberté d’expression.

Le président Barak Obama avait dans un premier temps, il y a trois ans, permis aux Cubains de la Floride qui visitent leur pays, d’apporter de l’argent et des cadeaux à leur famille toujours à Cuba.

Mais c’est en décembre dernier que le Président américain s’est attiré l’appui de partout dans le monde, lorsqu’il avait indiqué son intention de mettre fin à l’embargo imposé à Cuba par son pays.

Le 18 décembre 2014, le président américain Barack Obama annonçait une décision historique qui marquait le changement le plus radical dans les relations américano-cubaines depuis cinq décennies.

Puis on se souvient de la chaleureuse poignée de main entre Raul Castro et Barak Obama, le 11 avril dernier.

Aujourd’hui, on parle de visites du Président américain à la Havane et de Raul Castro à Washington.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...