El Nino, plus de lamantins ici

Date:

Bien que le lamantin soit une espèce protégée cela n’empêche pas cette famille de mammifères d’être, à chaque année, décimée par les bateaux de plaisance qui circulent près de leur habitat naturel.

Les biologistes ont, au cours des dix premiers mois de l’année, dénombré plus de 80 morts, la plupart ayant succombé aux blessures causées par des navires ou des bateaux dans les eaux du Sud de la Floride.

C’est pour cette raison que les responsables de la protection de ces mammifères font la promotion de ce qu’ils appellent Manatee’s Season, la saison des lamantins, qui a commencé au début de novembre.

Comme c’est la rentrée des Snowbirds, l’achalandage des embarcations de plaisance gonfle de façon exponentielle sur les eaux de la mer et sur les canaux.

Les capitaines de toutes les embarcations sont alors invités à réduire la vitesse parce que les familles de lamantins migrent vers le Sud, ne pouvant vivre dans les eaux dont les températures sont moins de 68 degrés.

Ces mammifères de la Géorgie et du Nord de la Floride, viennent donc se regrouper dans les zones d’évacuation des eaux chaudes des centrales électriques du Sud.

FPL

Pour la première fois depuis des années, FPL (Florida Power&Light) ouvre une section de sa centrale électrique à Riviera Beach, pour permettre aux touristes d’observer la famille de lamantins qui y trouve refuge.

Aussi, en février, un centre d’interprétation accueillera gratuitement les visiteurs. Sur deux étages seront exposés des squelettes adultes et juvéniles de l’espèce, ainsi que d’autres familles vivants dans la lagune de Lake Worth.

Une signalisation invite les plaisanciers à respecter les parcours et les limites de vitesse dans les zones de migration.

Toute cette prévention vise à assurer la pérennité des lamantins.

Pat Quinn, coordinateur du service de protection du lamantin dans le comté de Broward, indique que si les températures se refroidissent au cours de l’hiver, ce sont par centaines que se regrouperont les mammifères.

La migration pourrait effectivement être beaucoup plus importante cette année en raison du phénomène El Nino, qui bouleverse les conditions climatiques. Les météorologues croient que l’hiver sera donc plus froid que d’habitude, dans le Sud-est des États-Unis, ce qui provoquerait un déplacement beaucoup plus important de l’espèce vers les eaux plus chaude du Sud de la Floride.

« La colonie pourrait accueillir jusqu’à 400 têtes de plus dans son environnement. C’est pour cela que nous incitons les pilotes de toutes les embarcations à ralentir et à surveiller davantage lorsqu’ils s’approchent du troupeau ».

« La vitesse maximum est de 25 milles à l’heure et il n’est pas rare que les corridors marins soient très fréquentés par les lamantins », dit-il.

En 2008, 11 membres du cheptel avaient été tués dans les eaux entre Palm Beach et Miami.

Si le mercure descend un peu plus que d’habitude au cours des prochains mois, il se pourrait bien que les biologistes recensent un nombre record de lamantins ici, compte tenu que l’an dernier, on en avait dénombré 6 063.

Il s’agissait alors du plus important troupeau enregistré depuis que l’on tenait des statistiques.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...