22.6 C
Miami
jeudi, février 2, 2023

Cinq sous de plus pour les travailleurs

Date:

Le 1er janvier prochain sera une journée de grande réjouissance pour les travailleurs à taux horaire de la Floride.

C’est que tous ces employés verront leur chèque de paye afficher un gros cinq cents de plus pour chaque heure qu’ils auront consacrée à leur employeur.

Ainsi le salaire minimum dans l’État de la Floride aura atteint 8,10 $.

Ici, chaque année, ce revenu est révisé sur la base de l’indice des prix aux consommateurs. La hausse, si on peut l’appeler ainsi, est dérisoire parce que justement en 2016, cet indice est resté stable.

Ces travailleurs n’ont donc pas été gâtés depuis deux ans puisque l’an dernier, ce salaire minimum avait été gelé à 8,05 $ l’heure.

Il ne faut cependant pas croire que toutes les entreprises ne versent que ce montant horaire à leur main d’œuvre.

On sait que depuis que les états de Californie et de New York ont adopté une loi forçant les employeurs à hausser le salaire maximum à 15 $ et qu’un mouvement fait son chemin pour atteindre cet objectif ici en Floride. Mais il semble bien que la marche sera longue et ardue en raison de la forte réticence des élus républicains qui ne voient pas cette mesure positivement. Ils croient qu’un tel virage entrainerait des mises à pied.

Florida-Tax Watch, un organisme chien de garde du revenu salariale,

partage justement cette vision des coûts qu’entrainerait une telle obligation.

En contrepartie, un regroupement de professionnels, particulièrement dans le domaine de la santé, estime qu’un salaire horaire de 15 $ permettrait à de nombreuses familles de franchir le seuil de la pauvreté.

Cela n’a pas empêché JM-Family-Entreprises, un géant de l’automobile de Deerfield Beach, de porter le taux horaire de ses employés à 16 $ et celui d’une autre catégorie d’employés à un revenu encore plus élevé.

Les travailleurs dont le salaire n’aura pas atteint les 8,10 $ au premier janvier, devraient, selon Tax Watch, informer les autorités gouvernementales de cette violation de la loi.

Les employeurs délinquants seront passibles d’une amende de 1 000 $ pour chacune des effractions.

Devant la plainte d’un travailleur lésé, la partie patronale aura 15 jours pour régulariser la situation.

Si le cas est soumis à la justice, l’employeur devra, en plus de la pénalité imposée, payer les honoraires de l’avocat du défendeur.

Au Québec, le salaire minimum a été porté à 10,75 $ le 1er mai dernier. Il s’agissait d’une hausse de 0,20 $ l’heure. Du côté des employés à pourboire, le salaire minimum est passé de 9,05 $ à 9,20 $. Selon le gouvernement cette hausse permettra d’accroitre le pouvoir d’achat de quelque 260 000 Québécois.

En Floride, les travailleurs de la restauration toucheront 5,08 $ l’heure à partir de janvier prochain.

Ce revenu minimum a créé, depuis quelques années, une guerre pour une main-d’œuvre compétente chez les restaurateurs qui doivent justement pousser un peu vers le haut ce salaire de base.

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...

DOMINICK LÉONARD, UN HUMORISTE BIEN DE SON TEMPS !

Par Hélène Fleury L’homme aura bientôt 50 ans et cela...